TSGJB BANNER

#MAROC_SAHARA_STRESS_HYDRIQUE_AMARS: Decembre 2020: Grand Format, stress hydrique, chantiers au Sahara, PJD... Amara dit tout

#MAROC_SAHARA_STRESS_HYDRIQUE_AMARS: Decembre 2020: Grand Format, stress hydrique, chantiers au Sahara, PJD... Amara dit tout

Lors de cet entretien, le ministre a accordé une importante place au stress hydrique. "C'est vrai, l'eau devient rare. Durant quatre ans, il n'a pas plu", a regretté d'emblée  Abdelkader Amara, indiquant que la stratégie nationale en matière de l'eau repose sur trois piliers à savoir "la mobilisation des ressources hydrauliques via les barrages, la rationalisation de l'eau et la lutte contre la pollution".

"L'Etat va consacrer pour cette stratégie un investissement de 115,4 milliards de dirhams", a-t-il ajouté. Selon le ministre, entre 2020 et 2021, vingt barrages seront réalisés, ainsi qu'une vaste opération dessalement de l'eau de mer avec la construction de la plus grande centrale de dessalement d'eau de mer d'Afrique.

Située à Casablanca, la station produira quelque 300 millions de mètres cubes d'eau par an. Son coût est estimé à 10 milliards de dirhams. Par ailleurs, le pays sera doté prochainement de deux grands barrages de contenance chacune d'un milliard de mètres cubes. L'un sera édifié à Béni Mansour près de Tétouan et l'autre à Erratba à Taounate (nord-est).

En outre, les routes reliant le Sahara marocain seront renforcées. Laâyoune par exemple verra la construction d'un pont, le plus long du Maroc, traversant l'oued Sakia El Hamra ainsi que la réalisation d'un autre pont, d'une distance similaire, reliant Dakhla au nouveau port Atlantique.

"Ce port, selon Amara, sera gigantesque avec une superficie de 1.650 hectares. Dakhla deviendra ainsi l'une des plus importantes agglomérations d'Afrique", a-t-il dit avant de répondre à d'autres questions, liées notamment au Parti justice et développement.

A ce sujet, il a prédit un second mandat à El Othmani "si le parti de la Lampe gagne les élections de 2021". Concernant sa propre carrière, Abdelkader Amara a annoncé qu'il ne présenterait pas sa candidature pour les prochaines élections législatives.

Abdelkader Amara a par ailleurs expliqué le soutien qu'il a accordé à Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture, au détriment de son "ami" PJD iste Aziz Rebbab, dans l'affaire de la carrière de sable maritime.

 Le 5 décembre 2020

Source web Par : le360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

L’ADA s’illustre en Corée du Sud

L’ADA s’illustre en Corée du Sud

Le patron de l’Agence pour le développement agricole a présenté, à Songdo,  le portefeuille de projets développés avec le Fonds vert climat ainsi que l...

#MAROC_USA_PROJET_SAHARA:

#MAROC_USA_PROJET_SAHARA:

Future base américaine au Sahara marocain : l’Algérie en état de panique Un vent de panique souffle sur l’Algérie suite à l’annonce de la probable...