TSGJB BANNER

Ramadan : Un couvre-feu nocturne de 20h à 6h

Ramadan : Un couvre-feu nocturne de 20h à 6h

Cette nouvelle mesure vise à prévenir une éventuelle détérioration de la situation sanitaire

C’est officiel. Le gouvernement a décidé durant le mois de Ramadan un couvre-feu nocturne au niveau national de 8h du soir à 6h du matin. Ce couvre-feu nocturne prendra effet dès le premier jour du mois sacré, sauf pour les cas exceptionnels c’est-à-dire des déplacements professionnels ou pour des raisons de santé. Dans un communiqué publié mercredi, le gouvernement annonce aussi le maintien des mesures préventives annoncées précédemment. Cette décision a été prise en tenant compte des recommandations de la Commission scientifique et technique suite à l’apparition de nouveaux variants dans le pays.

Cette nouvelle mesure vise ainsi à prévenir une éventuelle détérioration de la situation sanitaire au regard de la forte mobilité des citoyens durant ce mois sacré. i Ce couvre-feu sanitaire a pour objectif précis d’éviter les rassemblements notamment dans les cafés et les mosquées avec les prières Tarawih après la rupture du jeûne. Bien que la situation la situation est maîtrisée, les Marocains doivent faire preuve de vigilance avec le variant britannique qui est connu pour se propager très rapidement. Le Maroc fait face depuis un certain temps à une hausse des cas de contaminations. Le ministère de la santé avait annoncé mardi 696 nouveaux cas d’infection au Covid-19 portant le cumul à 499.025 cas, soit 1.372,3 par 100.000 habitants. Sur les données du ministère de la santé, l’incidence a été établie à 1,9 cas par 100.000 habitants. La majorité des nouveaux cas a été recensée dans la région du Grand Casablanca avec 528 cas et 4 décès.

La ville de Casablanca reste de loi, la plus touchée par la Covid avec 363 cas et 4 décès. Par ailleurs, 8 nouveaux décès ont été enregistrés, portant le cumul à 8.865 décès et le taux de létalité reste stable à 1,8%. Concernant la hausse des cas positifs, le Dr Said Afif, membre du Comité technique et scientifique sur la vaccination, avait expliqué cette hausse en raison d’un relâchement des citoyens et la circulation du variant britannique. A noter que le nombre de cas actifs a augmenté pour s’établir à 4.452 cas. Celui des cas sévères ou critiques s’est chiffré à 442. Le taux d’occupation des lits de réanimation est de 14%.

47 nouveaux cas sévères ou critiques ont été admis, 20 sont sous incubation et 219 sous ventilation non invasive. Les autorités sanitaires doivent accélérer la campagne de vaccination, car ce faisant, on réduit également la capacité du Coronavirus à muter. Cela dit, le Maroc attend toujours impatiemment les livraisons de doses de vaccins anti-Covid qui tardent à venir. En attendant les nouvelles livraisons, les mesures de prévention comme la distanciation, le port du masque, l’hygiène des mains et l’isolement des personnes contaminées demeurent les meilleures façons de se protéger. D’ailleurs, le gouvernement appelle les citoyens à prendre toutes les précautions nécessaires et à respecter les mesures prises, dans le but de préserver les importants acquis accomplis par le Maroc dans la lutte contre cette pandémie.

Le 8 Avril 2021

Source web Par : Aujourd'hui Le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Tourisme : ce grand corps moribond

Tourisme : ce grand corps moribond

Bien que cela ne soit pas particulier qu’au Maroc, ce secteur frappé mondialement par les conséquences de la pandémie, a vu au Royaume ses recettes tourist...