TSGJB BANNER

Pour un tourisme accessible à tous

Pour un tourisme accessible à tous

Les marchés européens sont en train de consolider le tourisme national pour tous, bien portants et ceux qui le sont moins, préludant probablement à une reprise avant l’été, tel que le déclarent les opérateurs français. Au Maroc, la question semble encore être tue, vu le manque de visibilité qui finit par perturber toutes les visions que l’on peut avoir. Mais n’empêche que l’accessibilité à l’offre touristique aux clients présentant un handicap physique est tout aussi majeure.

Pour sa part, l’Organisation Mondiale du Tourisme compte sur les partenariats qu’elle a noués avec des organismes pour faciliter justement cette mobilité touristique intérieure. En effet, l’OMT vient de reconduire son partenariat avec la Fondation espagnole ONCE et le Réseau européen pour le tourisme accessible (ENAT). Les trois parties ont convenu de prolonger leur accord de partenariat pour quatre années supplémentaires afin de garantir que leur travail pour améliorer l’accessibilité, dans chaque partie de la chaîne de valeur du tourisme, se poursuive pendant et au-delà de la pandémie.

Le travail conjoint continuera à se concentrer sur la promotion de bonnes pratiques pendant la crise actuelle, l’application de normes, la mesure du tourisme accessible, ainsi que des politiques d’inclusion du travail et d’inclusion institutionnelle du handicap. Les trois partenaires collectent actuellement les réussites de destinations et d’entreprises qui ont adopté de nouveaux protocoles sanitaires pour faciliter l’accès aux voyages et au tourisme pour tous, résidents et visiteurs. Conformément aux principales recommandations de l’OMT publiées au début de la pandémie, l’initiative des champions de l’accessibilité est toujours ouverte aux soumissions. Illustrant comment les lignes directrices pour relancer le tourisme sans imposer de nouveaux obstacles sont mises en œuvre avec succès. Les cas les plus remarquables seront promus par les partenaires à travers une publication électronique et des webinaire.

Les trois partenaires se sont également engagés à faire connaître la future norme ISO sur le tourisme pour tous. Tous les trois ont travaillé avec l’Organisation internationale de normalisation (ISO) sur les nouvelles exigences et recommandations. La norme ISO représentera une étape importante, étant la première norme mondiale visant à mettre en œuvre et à améliorer l’accessibilité tout au long de la chaîne de valeur du tourisme.

Le travail de sensibilisation sensibilisera les institutions, les gouvernements et les prestataires de services à   l’importance de l’accessibilité pour tous et de l’inclusion. Il précisera qu’il ne s’agit pas seulement d’une question de droits de l’homme et d’égalité des chances, mais aussi d’un avantage concurrentiel majeur pour les destinations et le secteur privé.

L’OMT, la Fondation ONCE et l’ENAT déclarent conjointement: «L’ accessibilité pour tous est une question de qualité de service, d’innovation et de confort pour tous les touristes, de nouvelles sources de revenus et de nouveaux clients handicapés, des personnes âgées et des familles avec de jeunes enfants, parmi de nombreuses autres personnes, avec des conditions d’accès. En adoptant les principes de conception universelle dans le développement d’environnements et de services, le secteur du tourisme peut assumer sa responsabilité morale et, dans de nombreux pays, ses obligations légales de répondre à ceux qui ont des exigences spécifiques, faisant du tourisme pour tous une réalité.

Le  14/04/2021

Source web Par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Chère Marrakech Par Tahar Ben Jelloun

Chère Marrakech Par Tahar Ben Jelloun

Est-ce parce que Marrakech est riche de sa lumière exceptionnelle, de son soleil de fin d’année, doux et fort à la fois? Est-ce parce qu’elle est la prin...

Qui sera le futur ministre du Tourisme ?

Qui sera le futur ministre du Tourisme ?

Même si rien n’est figé sur la constitution du prochain Gouvernement ni sur le calendrier de sa constitution, plusieurs noms circulent déjà sur celui qui ...