TSGJB BANNER

Vallée de la gastronomie : les touristes invités à vivre des expériences autour des terroirs régionaux français

Vallée de la gastronomie : les touristes invités à vivre des expériences autour des terroirs régionaux français

Sur un itinéraire allant de Dijon à Marseille, les touristes sont invités à découvrir les traditions gastronomiques, le travail des agriculteurs et les bonnes tables avec le lancement du site de la Vallée de la gastronomie.

Cela faisait 4 ans que le projet était dans les cartons. C'est finalement la crise que connait le secteur touristique avec la pandémie de Covid-19 qui a accéléré la création de la Vallée de la gastronomie, un territoire touristique voulu par les régions de Bourgogne Franche-Comté, Auvergne Rhône-Alpes et Provence et le département du Gard. L'objectif : proposer de nouvelles offres aux visiteurs autour des terroirs et de la gastronomie.

Sur 620 kilomètres entre Dijon et Marseille, des exploitants agricoles, artisans et restaurateurs proposent aux visiteurs de connaitre un peu mieux la richesse de la gastronomie locale. Deux axes ont été développés :

- Les offres gourmandes : elles s’appuient sur des démarches locales existantes pour faire ressortir la diversité culturelle, paysagère et historique de chaque terroir. C'est le cas avec les visites de caves pour en apprendre plus sur les différents cépages ou encore les visites d'exploitations agricoles et d'usines de produits régionaux comme la moutarde de Dijon, la volaille de Bresse, ou les calissons d’Aix.

- Les expériences remarquables : des professionnels transmettent leur savoir-faire dans le cadre d’activités participatives. On peut par exemple faire la tournée des producteurs locaux avec un chef et confectionner un repas à ses côtés, apprendre les secrets de fabrication du pâté-croûte avec un artisan lyonnais, faire une balade en vélo électrique à la découverte des Vins de la Vallée du Rhône...

Pour le lancement de ce nouvel itinéraire touristique, 350 offres sont proposées. Du côté des tarifs, les offres gourmandes vont de 0 à 400 euros tandis que les expériences remarquables commencent à 50 euros et peuvent monter jusqu'à 1500 euros pour des circuits avec dégustations de vins d'exception en Bourgogne. Pour l'instant, compte-tenu du contexte sanitaire et de la fermeture des frontières de l'Union européenne, les touristes français sont les premiers concernés par cette opération séduction.

thumbnail

« L’idée est, pour le moment, de faire vivre cela à la clientèle française avant de la développer à l’international, auprès des Belges et des Suisses mais aussi en particulier auprès des Américains et des Japonais qui ont déjà une attirance pour notre gastronomie, a indiqué Hervé Fleury, vice-président de l’Institut Paul Bocuse lors d'une conférence de presse. Le périmètre choisi s’étend sur 620 km, de Dijon à Marseille et Cassis, en passant par Lyon et Nîmes. Nous voulons éveiller la curiosité sur ce capital de la gastronomie en misant sur l’exigence de l’accueil durable ».

Le 12/05/2021

Source web Par : geo

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Maroc-Espagne, et si le 1er juin…

Maroc-Espagne, et si le 1er juin…

La crise déclenchée entre l’Espagne et le Maroc par l’accueil clandestin du triste sire Brahim Ghali, chef des mercenaires séparatistes, dans un hôpital...

Extension du domaine du tourisme

Extension du domaine du tourisme

Alors que, dans les années à venir, le nombre d’emplois touristiques continuera de grimper, il est fort à parier que bon nombre de prestations touristiques...