TSGJB BANNER

Tourisme : la France dit niet aux personnes ayant reçu des vaccins chinois et russes

Tourisme : la France dit niet aux personnes ayant reçu des vaccins chinois et russes

L’U.E avait laissé le choix à ses pays membres, et la France vient de trancher. Les touristes étrangers, ayant été vaccinés avec des vaccins chinois et russes, devront réaliser des tests PCR supplémentaires pour se rendre en France cet été, car le gouvernement ne reconnaîtra pas la protection accordée par ces vaccins.

Le Secrétaire d’État chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, a déclaré que la France ne reconnaîtrait pas la protection accordée par les vaccins russes ou chinois. « Les touristes de ces pays désireux d’entrer en France devront réaliser des tests PCR », a-t-il annoncé dans les médias en début de semaine. « La France ne reconnaîtrait pas comme protégée, comme vaccinée, une personne qui ne serait pas vaccinée avec l’un des vaccins autorisés par l’Agence européenne du médicament », a-t-il insisté.

Clément Beaune est allé plus loin en expliquant que dans le texte législatif européen, il est prévu que tous les vaccins autorisés par l’Agence européenne du médicament sont reconnus évidemment et qu’un pays peut ajouter un vaccin, par exemple, russe ou chinois, qui ne serait pas reconnu par les autorités sanitaires européennes pour autoriser l’entrée sur son territoire.

« Je le dis très clairement : ce n’est pas le choix que nous faisons en France », a-t-il poursuivi. Force est de noter que jusqu’à présent, l’Agence européenne des médicaments n’autorise que quatre vaccins, notamment ceux développés par BioNTech et Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. Si vous êtes donc vaccinés avec les vaccins de Sinopharm ou ceux développés par la Russie, il vous faudra encore réaliser des tests PCR à l’approche de votre voyage en France au cas où ce sera votre destination pour les vacances estivales. « Pour les touristes non européens, nous sommes encore en train de discuter. Nous sommes en train d’élaborer une liste commune entre pays européens de pays verts comme les Etats-Unis, et bien d’autres.

Il y aura quelques pays non européens dont les touristes pourront aussi entrer sur le territoire national », a renchéri Clément Beaune, ajoutant que le «pass sanitaire», qui doit entrer en vigueur le 9 juin, sera nécessaire pour les voyages «permis» et pour les grands rassemblements. Précisons aussi qu’un Un QR code «permettra dans toute l’Europe, à partir du 1er juillet, de circuler» en montrant que l’individu possède soit un test négatif, soit une vaccination complète, soit qu’il a eu le Covid-19 et qu’il est encore protégé.

Le 1 juin 2021

Source web Par : challenge

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Covid-19, danger maximal !

Covid-19, danger maximal !

La situation sanitaire nationale s’est fortement aggravée ces derniers jours ! Au mardi 13 juillet, on comptait près de 1900 nouveaux cas d’infection par ...