TSGJB BANNER

Vacances à l’étranger : destinations possibles pour les Marocains, notre tour du monde, pays par pays

Vacances à l’étranger : destinations possibles pour les Marocains, notre tour du monde, pays par pays

Certains Marocains attendent encore pour pouvoir partir en vacances à l’étranger. Si certains pays avaient durci leurs critères d’entrée ces derniers mois, désormais certains autres ont assoupli leurs conditions d’entrée. Il faut dire qu’avec la mise sur rail du pass vaccinal, les voyages sont de plus en plus possibles dans un nombre croissant de pays. Mais des restrictions restent en vigueur : test PCR, vaccin, quarantaine. Europe, Asie, Etats-Unis, Afrique… Dans quels pays les touristes marocains pourront-ils voyager, et quelles règles devront-ils suivre pour cela ? Nos dernières informations sur les destinations touristiques possibles pour les Marocains.

Rester au Maroc pour les vacances d’été? Ce sera l’option choisie par la très grande majorité. Mais certains, et ils sont de plus en plus nombreux au fur et à mesure que s’ouvrent les frontières et que les mesures sanitaires s’allègent, à envisager des séjours à l’étranger. Depuis l’annonce  de l’ouverture des frontières, le 15 juin prochain, beaucoup de personnes se rapprochent des agences de voyages pour des renseignements, selon plusieurs voyagistes qui espèrent réaliser de bonnes affaires aussi durant la saison estivale.

Il faut dire que cet engouement tout récent est logique. Si la crise de la Covid-19 a paralysé la plupart de nos envies, sachant que les voyages en dehors de nos frontières étaient impossibles, beaucoup de pays rouvrent leurs portes depuis quelques jours aux visiteurs étrangers. Toutefois, crise de la Covid oblige, et même s’il est possible de prévoir des séjours dans certaines destinations touristiques, beaucoup se font sous conditions.

Voyager en Europe pour les personnes vaccinées ou disposant d’un test PCR

Il est désormais possible pour les Marocains de prévoir un séjour touristique dans plusieurs pays européens, notamment en France, Espagne, Italie, Grèce, entre autres (voir tableau). Ils pourront se rendre au vieux continent cet été, à condition d’avoir reçu les doses nécessaires depuis au moins quatre jours à 14 jours, selon les pays de destination. Ils devront avoir reçu l’un des quatre vaccins européens, à savoir Moderna, Pfizer-BioNTech, Astrazeneca, ou Johnson & Johnson. A noter que les pays européens pourront accepter les touristes ayant reçu l’un des sérums bénéficiant d’une homologation d’urgence par l’OMS, comme celui du vaccin chinois Sinopharm, selon la Commission européenne.

C’est ainsi que certains pays comme l’Espagne ou encore la République de Chypre ont déjà annoncé qu’ils acceptent le vaccin Sinopharm. Autrement dit, cette décision des Vingt-sept est laissée à l’appréciation de chaque pays membre de l’Union européenne. Toujours est-il que ces pays sont tous accessibles pour les Marocains avec un test PCR. Quant aux enfants, les moins de trois ans sont généralement dispensés de tests. A noter qu’il n’y a pratiquement pas de quarantaine à observer (voir tableau).

?La liste des pays toujours fermés :

Etats-Unis, Chine, Japon, Corée du Sud, Australie,…

?Destination à oublier pour l’heure !                                      

Il faut oublier pour l’été les destinations que le gouvernement marocain a placées sur une liste restrictive et qui connaissent une propagation des variantes ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique. Il faut dire d’emblée que les Marocains ne peuvent pas y aller pour l’instant pour des vacances. Seuls ceux qui disposent de motifs impérieux (autorisation exceptionnelle avant de voyager), pourront aller dans ces pays. Ainsi, les voyageurs en provenance de ces destinations doivent présenter un test PCR négatif de moins de 48 heures de la date d’entrée au territoire national, puis se soumettre à un isolement sanitaire de 10 jours.

Ces pays sont : l’Afghanistan, l’Algérie, l’Angola, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, le Bénin, la Bolivie, le Botswana, le Brésil, le Cambodge, le Cameroun, le Cap Vert, le Chili, la Colombie, le Congo, Congo (RDC), Cuba, les Emirats Arabes Unis, Eswatini, Guatemala, Haïti, Honduras, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, la Jamaïque, le Kazakhstan, le Kenya, le Kuweït, Lesotho, Lettonie, Liberia, la Lituanie, Madagascar, la Malaisie, le Malawi, les Maldives, Mali, les Iles Maurice, le Mexique, la Namibie, le Népal, le Nicaragua, le Niger, Oman, Ouganda, le Pakistan, Panama, le Paraguay, le Pérou, Qatar, la République Centrafricaine, la République Démocratique Populaire de Corée (Nord), les Seychelles, le Sierra Leone, la Somalie, le Soudan, l’Afrique du Sud, le Sri Lanka, le Sud Soudan, la Syrie, la Tanzanie, Tchad, Thaïlande, Togo, l’Ukraine, l’Uruguay, le Venezuela, le Vietnam, le Yémen, la Zambie et le Zimbabwe.

Le 8 juin 2021

Source web Par : challenge

Les tags en relation

 

Les articles en relation

OMS : 1 enfant sur 5 privé de vaccin

OMS : 1 enfant sur 5 privé de vaccin

Quelque 18,7 millions d’enfants, soit près de 1 sur 5 dans le monde, ne bénéficient pas encore de certaines vaccinations systématiques pour des maladies ...

Ceuta, un confetti d’Europe en Afrique

Ceuta, un confetti d’Europe en Afrique

L’afflux de 8 000 migrants à Ceuta le 17 mai dernier a fait la une de l’actualité. Cette ville espagnole, confetti résiduel des empires coloniaux encastr...

Santé: le RAMED dans l’impasse

Santé: le RAMED dans l’impasse

Le RAMED présente des lacunes. Des bénéficiaires se voient obligés de payer des examens et des soins de santé. Au moment où d’autres personnes dans le b...