TSGJB BANNER

Vidéo. Marrakech: la place Jemaâ El Fna retrouve son ambiance

Vidéo. Marrakech: la place Jemaâ El Fna retrouve son ambiance

La place Jemaâ El Fna enregistre une forte fréquentation ces derniers jours. MRE, touristes étrangers ou nationaux… Le nombre de visiteurs est en hausse, surtout après l’allègement des restrictions et notamment la reprise des vols internationaux. Reportage.

Silencieuse et déserte depuis près d’un an et demi, la mythique place Jemaâ El Fna retrouve finalement son ambiance.

Commerçants, restaurateurs, cartomanciennes, herboristes et tatoueuses au henné… Ils sont tous là sauf les Hlaykia (artistes de la place), toujours pas autorisés à reprendre leur activité.

"Après la reprise des vols internationaux, nous avons remarqué une forte fréquentation, surtout de la part des Marocains résidant à l’étranger. Il ne manque plus que les Hlaykia pour que l’atmosphère redevienne festive comme avant", indique Abdelhak Belkhadir, président de l’association des commerçants et artisans de Jemaâ El Fna.

Toutefois, ces commerçants et artisans demandent de repousser l’horaire du couvre-feu. "Marrakech est une ville qui ne bouge qu’après la tombée de la nuit. Nous espérons donc que le couvre-feu soit repoussé au moins jusqu’à 1h00 du matin”, ajoute notre interlocuteur.

Pour les visiteurs également, le retour à la place Jemaâ El Fna est un bonheur. "J’aime bien l’ambiance. On redécouvre la place telle qu’on l’avait connue et ça fait vraiment plaisir d’y retourner", affirme Chaimaâ, une jeune de Tan-Tan.

Le 18/06/2021

Source web Par : le360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Maroc je t'aime, mais je te quitte

Maroc je t'aime, mais je te quitte

Après une vingtaine d'années passées au Maroc, mon départ se profile davantage à chaque instant. Étudiant en école de commerce en France, mon envie d...

Tourisme: Trop chère Marrakech

Tourisme: Trop chère Marrakech

La saison estivale risque d’être compromise avec les prix qui flambent Les MRE, mobilisés par la Coupe du monde, moins nombreux Les touristes risquent...