TSGJB BANNER

#AMDGJB Le pass vaccinal marocain accepté dans l’Union européenne, sans changer les conditions d’accès

#AMDGJB Le pass vaccinal marocain accepté dans l’Union européenne, sans changer les conditions d’accès

[MISE A JOUR] Le Code QR marocain a été reconnu par l'Union européenne, dans le cadre de l'interopérabilité des pass sanitaires et vaccinaux. Cette reconnaissance par les instances européennes facilitera (un peu) la libre circulation des personnes vaccinées au Maroc au sein de l’Union. Voici les explications.

[MISE A JOUR] La Commission européenne décide d’établir l’équivalence des certificats Covid-19 de vaccination et de tests délivrés par le Maroc avec ceux de l’Union européenne, annonce la MAP.

Selon la Délégation de l’Union européenne au Maroc contactée par nos soins, voici les changements que cela apporte:

1 La décision concerne tous les ressortissants: européens du Maroc, Marocains résidents en Europe, ressortissants de pays tiers vaccinés au Maroc et Marocains.

2 La facilité que cette reconnaissance apporte est purement procédurale et technique. En d’autres termes, les règles d’entrée dans les pays européens ne changent pas. Sinopharm n’est toujours pas reconnu en France. Par contre, il est toujours reconnu en Espagne.

3 L’accès se fera donc en fonction du pays dans lequel on souhaite entrer. Si on a reçu Sinopharm au Maroc, à l’entrée de l’Espagne, le QR Code du pass vaccinal suffira. Si on entre en France, et qu’on a reçu Sinopharm, il faudra un test PCR négatif qui aura été intégré au QR Code. On accède donc par son QR Code et on dispose de trois jours de libre circulation. On pourra alors effectuer un nouveau test PCR en France si l’on souhaite continuera à circuler librement.

4 Attention, il faut se référer systématiquement, avant de programmer son voyage, aux conditions d’entrée dans le pays de destination. Parfois un pays peut exiger un motif impérieux pour accepter les entrées de pays tiers. Parfois une quarantaine est imposée.

Cette annonce a suscité une fausse joie chez les personnes concernées et vaccinées au Maroc. En réalité, il s’agit juste d’une décision d’interopérabilité qui sécurise l’information sanitaire et fait du pass vaccinal marocain et son code QR une preuve suffisante. Pas plus que cela. Les conditions d’accès en France et aux différents pays européens n’ont pas changé. Par exemple, la France exige toujours le motif impérieux et la quarantaine à l’arrivée, et ne reconnaît pas Sinopharm.

Voici la dépêche MAP:

« Aux fins de faciliter l’exercice du droit à la libre circulation au sein de l’Union, les certificats Covid-19 de vaccination et de test délivrés par le Royaume du Maroc conformément au système SGC’Cov sont considérés comme équivalents à ceux délivrés conformément au règlement (UE) 2021/953″, lit-on dans le texte de la décision européenne.

De source européenne à Bruxelles, on précise que le Maroc est actuellement le seul pays africain et arabe à disposer d’un tel statut au sein de l’Union européenne. Selon le document, « le Royaume du Maroc est connecté au cadre de confiance pour le certificat Covid numérique de l’UE établi par le règlement (UE) 2021/953″.

A rappeler que le règlement (UE) 2021/953 établit un cadre pour la délivrance, la vérification et l’acceptation de certificats Covid-19 interopérables de vaccination, de test et de rétablissement aux fins de faciliter l’exercice, par leurs titulaires, de leur droit à la libre circulation pendant la pandémie de Covid-19.

Ce règlement prévoit l’acceptation des certificats Covid-19 délivrés par des pays tiers conformément à des normes qui sont considérées comme équivalentes à celles établies au sein de l’UE.

La décision de Bruxelles intervient suite à des tests techniques effectués par la Commission européenne, dont il ressort que les certificats Covid-19 de vaccination et de test sont délivrés par le Maroc conformément au système de «SGC’Cov», qui est interopérable avec le cadre de confiance établi par le règlement (UE) 2021/953 et qui permet de vérifier leur authenticité, leur validité et leur intégrité.

« Selon la même décision, le Maroc a informé la Commission européenne qu’il acceptait les certificats de vaccination, de test et de rétablissement délivrés par les États membres de l’UE et les pays de l’Espace économique européen (EEE) », conclut la MAP.

Voici le texte de la décision  européenne:

equivalence-1

equivalence-2

equivalence-3-640x334

Le 15 septembre 2021

Source web Par : medias24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le monde perdu du Brexit

Le monde perdu du Brexit

Lorsque l'électorat britannique a décidé, il y a près de trois ans, de quitter l'Europe, le monde était très différent de ce qu'il est aujour...