Festival de Fès des musiques sacrées L’édition des cultures qui voyagent

   Festival de Fès des musiques sacrées  L’édition des cultures qui voyagent

Le programme de cette 20e édition a été dévoilé lors d'une conférence de presse tenue mercredi à Casablanca. Ph. Saouri

Envie de voyager au cœur des cultures et traditions du monde ? En route ! Le point de départ : Fès. La durée : une semaine. Au menu : toutes les cultures du monde sont les bienvenues. L’avez-vous compris ? Oui, c’est bien cela.

Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde qui vous promet cette année un nouveau voyage spirituel, tout à fait décoiffant. Du 13 au 21 juin prochain, ce rendez-vous incontournable des mélomanes aura pour thème : «Conférences des oiseaux : Lorsque les cultures voyagent...» Un sublime clin d’œil au grand Farid Ud Dîn Attâr, auteur persan du conte mystique «Conférences des oiseaux» datant du XIIIe siècle. C’est même sur cette histoire que sera axée la soirée inaugurale à travers une création originale, celle de sept oiseaux.

Des oiseaux qu’illustrent les chants et danses traditionnels, le propos théâtral, l’art du cinéma, la chorégraphie et la poésie. «Nous avons voulu, cette année, nous inspirer de ce conte de Attâr pour évoquer l’aventure humaine de la rencontre, des échanges, des conflits, des influences... du voyage des cultures. Une aventure qui est celle de l’histoire de l’humanité, une quête de sens dans des langages multiples qui s’éclaire parfois de quelques percées universelles pour s’abîmer le plus souvent dans une profusion babylonienne de langues, d’interprétations ou de visions du monde. Ces dernières peuvent-elles être invitées à cheminer ensemble ? Peuvent-elles converger, chacune dans sa singularité, vers un même horizon ?» se demande Faouzi Skalli, fondateur du Festival de Fès des musiques sacrées du monde.

Si l’édition 2013 a enregistré un important taux d’affluence : près de 700.000 personnes, dont 80.000 dans le «In» et 600.000 dans le «Off», la version 2014 devra en accueillir plus. 
Pour cela, les organisateurs ont concocté un programme éclectique, parfait reflet des vingt ans du festival, et lieu de révélations artistiques, musicales et de rencontres. «Fès et ses habitants ont encore beaucoup à donner à la Fondation et au Festival. Suivons ensemble le cheminement de cette histoire, de cette aventure humaine dont nous ne sommes que le prolongement et faisons pour longtemps résonner à Fès les musiques et les esprits. Bienvenue à Fès et au festival». C’est en ces termes que le nouveau président de la Fondation Esprit de Fès, Abderrafih Zouiten, invite les festivaliers à cette édition. Ces derniers sont conviés à partager des moments exceptionnels au goût d’un voyage dans le temps et l’espace. Tous les continents y seront.

Mieux encore, les quatre coins du monde seront représentés par les grands artistes, maîtres avérés. Du ténor franco-italien Roberto Alagna à la figure de proue du chant arabe l’Irakien Kazem Saher en passant par Zakir Hussain (l’Inde), Tomatito (Espagne), Luzmilla Carpio (Bolivie), Youssou N’Dour (Sénégal)… Tous les grands seront de la fête pour des concerts inédits. La Chine, la Palestine, l'Irlande, la Hongrie, Mauritanie, et tant d'autres pays et cultures y seront également. Que ce soit l’après-midi au Musée Batha, les soirées de Bab Al Makina ou encore dans les Dar des Nuits de la médina, sans oublier les Nuits soufies à Dar Tazi, les diverses cultures et traditions du monde seront au rendez-vous. Il y aura également le Forum «Une âme pour la mondialisation» qui rempile cette année durant les cinq premières matinées du festival au Musée Batha autour du thème «Cultures et Identités en transition». Rendez-vous donc du 13 au 21 juin prochain à Fès pour une édition de tous les cadeaux, et à l’allure d’un anniversaire chargé de symboles.

21 mai 2014 –SOURCE WEB Par A.A., LE MATIN

Tags : Le programme de cette 20e édition a été dévoilé- Le Festival de Fès des musiques sacrées du monde du 13 au 21 juin prochain- thème : «Conférences des oiseaux : Lorsque les cultures voyagent...»- Faouzi Skalli, fondateur du Festival de Fès des musiques sacrées du monde- le nouveau président de la Fondation Esprit de Fès, Abderrafih Zouiten- goût d’un voyage dans le temps et l’espace. Tous les continents y seront-