La Une de Charlie Hebdo déclenche la polémique et de vives réactions

La Une de Charlie Hebdo déclenche la polémique et de vives réactions

Pour le premier anniversaire de l'attentat terroriste qui avait pratiquement décimé son équipe, l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo sort mercredi un numéro spécial avec en Une un Dieu barbu, armé d'une kalachnikov et à l'habit ensanglanté, sous ce titre : "1 an après, l'assassin court toujours". Cette Une a déjà déclenché une polémique et de de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux.

Le dessinateur Riss, patron du journal, grièvement blessé le 7 janvier, y signe un éditorial pour dénoncer les "fanatiques abrutis par le Coran" et "culs-bénits venus d’autres religions", qui avaient souhaité la mort du journal pour «oser rire du religieux». «Les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants», dit-il.

Les internautes n'ont pas tardé à réagir condamnant la Une de Charlie Hebdo la qualifiant de "méchante". Elle remet au goût du jour une question qui avait, il y a un an, divisé le Web comme elle avait divisé la France : être, ou ne pas être, Charlie ?

Le 04 Janvier 2016
SOURCE WEB Par Atlas Info

Tag : premier anniversaire de l'attentat terroriste– hebdomadaire satirique français Charlie– Dieu barbu- kalachnikov– les réseaux sociaux- Charlie Hebdo–