FNAVM : Enfin, le consensus !

FNAVM : Enfin, le consensus !

Huissier de justice, police… Il faut dire que le 1er Conseil d’Administration du nouveau président de la FNAVM, Amal Karioun, aura été sous haute surveillance, cette matinée du 6 janvier à Casablanca.

Au menu de la discorde, cette sempiternelle légalité à laquelle les deux camps s’agrippent et qu’ils brandissent comme une arme à double tranchant. S’interdisant d’assister au CA, les voyagistes casablancais, toujours au nom de la légalité, reprochaient la non-conformité de la réunion aux statuts, le quorum n’étant pas atteint, au départ. Or, la venue des voyagistes d’Agadir et de Tanger avait permis de l’atteindre. Fallait-il encore tendre la corde des deux bouts ?

Heureusement que la voix de la raison a fini par l’emporter sur la précipitation et les polémiques inutiles. Un arrangement a eu effectivement eu lieu entre les deux parties aux termes duquel Amal Karioun peut, sans être inquiété, vaquer à ses fonctions de président, le temps de revoir les statuts et les associations régionales soient constituées selon le découpage administratif régional en vigueur.

Les délais probatoires convenus sont de 3 mois, au plus tard 6 mois jusqu’à ce que la justice se prononce sur l’affaire portée par les voyagistes de Casablanca. Une phase déterminante dans l’issue de ce bras-de-fer qui déterminera, après la tenue à terme d’une assemblée générale, si Karioun sera maintenu dans ses fonctions de président ou provoquer une autre assemblée générale élective.

Pour mettre un terme aux discordes et passer à la vitesse de croisière espérée, une commission sera constituée dans l’objectif de rapprocher les points de vues des deux parties dans le seul intérêt de mettre sur pied une FNAVM forte et unie.

Pour l’instant, le consensus semble bien marcher de part et d’autre, puisque le Bureau provisoire a été constitué. Il comprend :

–          Amal Karioun (Rabat), Président.

–          Mustapha Chafai (Marrakech), 1er Vice-Président.

–          Khalid Benazzouz (Casablanca), Secrétaire général.

–          M. Aberkane (Oujda), Secrétaire général adjoint.

–          M. Ben Ali (Rabat), Trésorier.

–          My Mhammed El Idrissi (Marrakech), Trésorier adjoint.

En même temps, fut constituée « la commission du tourisme religieux », présidée par Abdelmajid Benjelloun (Tanger), Abdelaziz Akhdach (Béni-Mellal), en tant que Rapporteur avec Abdelali Fatmi (Oujda) comme Rapporteur Adjoint. La fonction d’assesseur revient à Hicham Regragui (Rabat).

Nous y reviendrons avec beaucoup plus de détails.

Le 06 Janvier 2016
SOURCE WEB Par Tourisme Et Gastronomie

Les tags en relation

 

Les articles en relation