Le 1er ferry de la nouvelle compagnie maritime marocaine opérationnel pour "Marhaba 2016"

Le 1er ferry de la nouvelle compagnie maritime marocaine opérationnel pour

Le premier ferry de la nouvelle compagnie maritime marocaine "Africa Morocco Link" est déjà en place pour l'opération "Marhaba 2016", avec une capacité de 1.135 passagers et 280 voitures.

La nouvelle compagnie maritime "Africa Morocco Link" (AML) créée dans le cadre d’un partenariat entre le groupe BMCE Bank et l’armateur grec Attica, dessert depuis le début du mois de juin la liaison Tanger Med - Algésiras, avec un premier ferry baptisé "Le Diagoras". Le Roi Mohammed VI était présent au moment du lancement officiel de la nouvelle compagnie ce mercredi 29 juin 2016 au port de Tanger Med.

tanger-med

Lancement officiel de la nouvelle compagnie maritime et renaissance du pavillon marocain

Forte d'une expérience dans le secteur maritime grâce à sa participation active dans l'actionnariat de la compagnie nationale Comanav, de sa création en 1958 à sa privatisation en 2007, BMCE Bank Of Africa souhaite capitaliser sur ce savoir-faire pour améliorer les capacités du transport maritime marocain.

C’est ainsi que le Président du groupe BMCE Bank Of Africa, Othman Benjelloun, cité par un communiqué de la BMCE, a déclaré à propos de cette nouvelle compagnie: «La création de AML est tout autant une renaissance du passé qu’une construction d’un futur prometteur pour le pavillon national.»

Créée initialement par le groupe BMCE Bank Of Africa, la société Africa Morocco Links a ouvert son capital au groupe grec Attica à hauteur de 49%. Filiale de Marfin, le plus grand groupe d’investissement en Europe du Sud, Attica Holdings est un partenaire stratégique de référence, reconnu mondialement pour son expertise et son savoir-faire dans le domaine du transport maritime.

Le volume du trafic annuel entre le Maroc et l’Europe est estimé à près de 4 millions de passagers, 1 million de voitures privées et 260.000 unités de fret.

A cet effet et pour son démarrage en juin 2016, la société AML met immédiatement à disposition des passagers une flotte de 2 navires dont l’un est sous pavillon marocain, offrant ainsi une capacité de plus de 2.500 passagers sur Tanger Med-Algésiras.

A partir du 1er semestre 2017, la compagnie sera opérationnelle également sur les lignes Nador- Alméria et Tanger Med- Sète.

Un plan de déploiement ambitieux a été mis en place pour la période 2016-2020 avec l’acquisition de plusieurs nouveaux ferries.

Ainsi, ce programme vise à renforcer davantage le Pavillon National en dotant AML de plusieurs autres lignes moyennes et courtes vers l’Espagne, la France et l’Italie, selon les priorités des passagers, les besoins en capacité ainsi que la valeur ajoutée par ces lignes à AML et au Pavillon National.

Le partenariat entre les deux groupes BMCE Bank Of Africa et Attica Holdings a pour objectif d’offrir aux Marocains Résidents en Europe et aux touristes marocains et étrangers une qualité de service répondant aux standards internationaux grâce à l’expertise des partenaires.

"Marhaba 2016" attend 2 millions de Marocains

Au cours de sa visite ce mercredi 29 juin au port Tanger Med, le Souverain a pu s’arrêter sur les mesures prises par la Fondation Mohammed V pour la solidarité et ses partenaires pour le renforcement du dispositif d’accueil des Marocains résidant à l’étranger (MRE), dans le cadre de l’opération «Marhaba 2016».

Cette opération humanitaire consiste à accompagner le déplacement de plus de 2 millions de Marocains entre leur pays de résidence en Europe et leur pays d’origine, pendant la période estivale.

Cette opération (17e édition), qui a débuté le 5 juin et se poursuit jusqu’au 15 septembre prochain, vise à répondre aux besoins des MRE en matière d’assistance administrative et médicale et à accompagner l’intensité du trafic maritime et aérien enregistré régulièrement à cette occasion.

Un large dispositif a été déployé par la Fondation Mohammed V pour la solidarité au niveau de 17 espaces d’accueil aménagés à cet effet. Dans ces espaces, près de 500 assistantes sociales et plus de 260 médecins, cadres paramédicaux et volontaires sont au service et à l’écoute des Marocains résidant à l’étranger et sont mobilisés pour les assister et leur fournir les secours nécessaires.

Au titre de l’opération Marhaba 2016, l’autorité du port Tanger Med a adopté un plan de reconfiguration du port Passagers et Rouliers, qui consiste en la réaffectation des quais et zones d’embarquement (véhicules/camions), la création de 17 zones d’embarquement, le renforcement de l’ombrage, de l’éclairage, des sanitaires et lieux de restauration, le développement du réseau de signalisation et du système de sonorisation et la mise en place d’un système de comptage en temps réel des véhicules.

Une enveloppe budgétaire de 202 millions de dirhams (MDH)a, par ailleurs, été mobilisée pour le financement des opérations Marhaba 2013-2017.

L’autorité portuaire a également mis en place un dispositif permettant de doubler la capacité de traitement et d’optimiser les temps de transit des usagers dans les meilleures conditions de fluidité, de confort et de sécurité. Pour les passagers arrivant au Maroc, les formalités de contrôle (estampillage des passeports) se font à bord des navires pendant la traversée.

Les passagers piétons ou à bord d’autocars accèdent au port Tanger Med passagers par le «Tanger Med port center», inauguré le 29 avril 2014 par le Roi Mohammed VI, donnant directement accès à la gare maritime. Les contrôles de police et de douane se font au sein de la gare. Un service de navettes intra-portuaire assure le transfert des passagers-piétons directement de la zone de débarquement à la gare maritime. Un service de taxis, d'autocars et de trains est mis à la disposition des passagers piétons pour leur transfert vers Tanger.

Pour les passagers avec véhicules, une zone d’accès et d’inspection frontalière leur a été dédiée, comprenant 16 aubettes de contrôle de police permettant le traitement de 500 véhicules par heure, sans que le passager ne descende de son véhicule, cinq bureaux de contrôle douanier et un espace de 1.000m² couverts, dédié à la fouille des véhicules.

Toujours dans le cadre du renforcement du dispositif d’accueil et de transport des MRE, le ministère de l’Equipement, du transportet de la logistique, a adopté un ensemble de mesures, parmi lesquelle il y a lieu de citer le renforcement du contrôle des bateaux et de la surveillance maritime, ainsi que l’élaboration d’un plan de flotte Marhaba 2016. Ce plan fixe des lignes maritimes à courte distance (Tanger Med - Algésiras, Tanger Med - Motril, Tanger Ville - Tarifa, Nador - Alméria, Nador - Motril, Al Hoceima- Motril), desservies par 24 navires et à longue distance (Tanger Med - Barcelone - Livourne, Tanger Med - Barcelone - Gênes, Tanger Med - Barcelone - Sète, Nador-Sète), desservies par cinq navires.

Depuis son lancement le 5 juin et jusqu’au 26 juin, l’opération Marhaba 2016 a enregistré 254.084 entrées. Les différents postes frontières ont enregistré un trafic en forte progression avec 2.474.348 entrées de nationaux, dont 682.167 à partir du port Tanger-Med.

Le Souverain a, à cette occasion, rencontré des membres de la communauté marocaine qui regagnaient le Maroc en provenance d’Algésiras. (MAP)

Le 30 Juin 2016
SOURCE WEB Par Médias 24

Les tags en relation

 

Les articles en relation