Ces personnalités qui ont marquées l’Année 2016

Ces personnalités qui ont marquées l’Année 2016

Avant de vous souhaiter une bonne Année, Tourisma Post a voulu revenir sur ces grandes figures du secteur, ces personnes qui ont marqué l’actualité et qui ont contribuées en bien… ou en moins bien à ce qu’est notre tourisme aujourd’hui. La liste n’est bien évidemment pas exhaustive et on notera avec amertume l’absence de femmes, souvent écartée du pouvoir de décision.

Aziz Akhannouch

akhnouch

Rien ne le prédestinait au secteur du Tourisme, pourtant ce grand commis de l’Etat a pris les rennes du ministère du Tourisme en attendant la nomination du nouveau Gouvernement. Même si ce n’est que pour une période transitoire, l’annonce de Aziz Akhannouch à la tête de département du Tourisme a été accueillit par les professionnels comme une lueur d’espoir et de renouveau pour le secteur.

Abderrafie Zouitene

abderafiaa

Le DG de l’Office National Marocain du Tourisme a été sur tous les fronts en 2016. En véritable « VRP », il a fait le tour des plateaux de télévision des plus grandes chaînes étrangères pour rassurer sur le Maroc, surtout au niveau sécuritaire. Cette année, l’ONMT a également conviés plus de 800 journalistes pour faire la promotion du pays. Abderrafie Zouitene a également renforcé le dispositif promotionnel en Chine et en Russie et initié un partenariat ambitieux avec le TO allemand FTI. Une grande campagne innovante sur la chaîne M6 a également été élaborée.

Kamal Bensouda

bensouda

Opérateur connu et reconnu, le patron de la chaîne Atlas Hospitality est très discret. Pourtant, dans la filiale de la SNI, il est très actif et en 2016, de grandes actions ont été menées. Le groupe a notamment signé un important accord avec le TO allemands FTI et l’ONMT pour multiplier par 3 les arrivées des touristes allemands.

Avec plus de 10.000 lits actuellement et plus de 2800 collaborateurs, Atlas Hospitality occupe une position de leader. Et escompte monter son parc à 13.500 lits à l’horizon 2020. Dés le début 2017, l’ouverture d’un nouvel hôtel 5 étoiles à Rabat est prévue.

Imad Barrakad

berraked

Surnommé le jeune loup du Tourisme, le DG de la Société marocaine d’ingénierie touristique a des objectifs très précis qu’il essaye de mener à bien. Cette année, la SMIT a mis sur pied un réseau Afrique Méditerranée d’ingénierie touristique, plateforme de partage panafricaine ce qui a valu à Imad Barrakad de recevoir le prix « des bâtisseurs de l’Economie Africaine ». Dans le même temps, la SMIT a contribué au développement du produit touristique marocain en améliorant la visibilité du Maroc à l’international et en accompagnant l’ouverture de nouvelles unités hôtelières.

Abdellatif Kabbaj

abdelatif-kabbaj

Deux casquettes pour ce professionnel du secteur de la première heure, celle de Président de la Confédération Nationale du Tourisme et celle de Président du Groupe Kenzi Hôtels. Au niveau de la CNT, Abdelatif Kabbaj essaye tant bien que mal d’organiser le secteur et de pointer du doigt les maux du secteur. Et au niveau de Kenzi Hotels group, L’année 2016 a été une année particulières avec plusieurs rénovations et deux ouvertures à Casablanca et à Tanger. Le groupe propose aujourd’hui 10 établissements, ce qui le positionne parmi les plus importants groupes du pays.

Omar Kabbaj

omar-kebbaj

Opérateur respecté, Omar Kabbaj mène de front deux combats, celui de Casablanca en tant que Président du Conseil Régional du Tourisme de la métropole et celui de son groupe pour lequel l’année a connu plusieurs bonne nouvelles : d’abord l’ouverture du prestigieux Mandarin Oriental à Marrakech et dernièrement, la reprise par son groupe de la carte Cartier avec l’ouverture de la première boutique au Hyatt Casablanca. Ce qui contribue à positionner Casablanca comme destination d’affaires et de luxe en matière de shopping.

Hicham Berrada

berrada

Hicham Berrada est à la tête d’un de ces groupes marocains qui font la fierté du pays. En 2016, le Palmeraie Resorts s’est attaché à redéfinir sa stratégie. Ce qui lui a valu l’obtention de plusieurs prix internationaux. Le pôle hôtellerie s’est également étoffé d’une piscine au Waky Beach et a lancé la PalmGolf Academy au niveau de ses deux golfs.

Le groupe s’est aussi développé en Afrique, notamment en Côte d’Ivoire et au Rwanda pour la construction de projets signés Palmeraie Développement. Avec près de 2000 collaborateurs, le groupe figure parmi les plus grands groupes marocains.

Hamid Bentahar

bentaher

Le Vice-Président AccorHotels Afrique et Océan Indien, qui est également Président du Conseil Régional du Tourisme de Marrakech, continue sa jolie success story. En 2014 déjà, il a été sacré Personnalité de l’Année du secteur du Tourisme par l’Agence nationale MAP et par le magazine en ligne spécialisé Tourisma Post.

Cette année 2016, Hamid Bentahar a été décoré des insignes de Chevalier de l’Ordre de La Légion d’Honneur par l’Etat français. Cette reconnaissance vient récompenser les services éminents qu’il a rendu par son activité professionnelle et constitue une incitation à poursuivre son engagement pour le bien commun des deux pays.

Abbas Azzouzi

azzouzi

Une des grandes surprises de cette année, a été, le retour de Abbas Azzouzi dans le secteur du Tourisme. L’ex-DG de l’ONMT (2003-2008) avait en effet, quitté le secteur pour prendre les commandes de Medi 1 TV mais en juillet, il est nommé à la tête de H-partners, un fond d’investissement touristique contrôlé par la SNI. Son champ d’intervention comprends aussi bien la création d’actifs touristiques, la reprise d’actifs que la participation dans des groupes hôteliers existants.

Retour aux sources, donc, pour ce passionné du secteur.

Noury Saladin

noury-salah

Nourry Saladin est incontestablement une des révélations de cette année 2016. Il symbolise cette relève qui arrive avec de nouveaux codes et de nouvelles techniques. Hôtelier, diplômé de l’Ecole Hôtelière de Paris Jean Drouant, il a réussit l’ouverture de Sofitel Tamuda Bay&Spa avec brio.

Cet été, l’hôtel était « The place to Be », et en quelques mois, Noury Saladin impose son style et dépasse les objectifs prévisionnels.

De belles performances qui font que son nom circule et que plusieurs médias marocains et internationaux braquent les projecteurs sur lui.

Azdine Sqalli

skali

A la tête d’une des plus importantes agence de voyages du pays, S’Tours, Azdine Sqalli est très actif au niveau associatif. Il est notamment Président de la commission Promotion au sein de la Confédération Nationale du Tourisme. C’est un peu l’Homme sage de la profession. Cette année aura été son année puisque son agence aura été retenue  pour le volet logistique et hébergement dans l’organisation de la Cop22. Azdine Sqalli enregistre ainsi un sans faute dans cette organisation et contribue ainsi au rayonnement de Marrakech et du Maroc en général au niveau international.

Hamid Addou

addou

Son profil étant tellement décalé par rapport aux profils habituels qui se sont succédées à la Présidence de la RAM, la nomination de Hamid Addou à la tête de la compagnie en février dernier est incontestablement l’Evénement qui aura le plus surpris en cette année 2016.

Presque un an après cette nomination, on ne notera aucune évolution notable pour la compagnie qui continue d’essuyer une mauvaise image auprès des passagers. Dans le même temps, le tourisme ne semble toujours pas un axe prioritaire pour la RAM. A ce jour Hamid Addou n’a jamais reçu les operateurs du Tourisme, les tarifs restent élevées et les régions enclavées qui nécessitent de nouvelles dessertes continuent d’attendre…

Le 30 Décembre 2016
SOURCE WEB Par Tourisma Post

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Fès reçoit ses Trophées

Fès reçoit ses Trophées

Samedi 28 janvier 2017, la ville de Fès a accueilli la cérémonie de remise du trophée de l’édition 2016 du concours «Région préférée des internautes...