le trophée ALM Ecology pour la borne solaire Saqayti au Maroc

le trophée ALM Ecology pour la borne solaire Saqayti au Maroc

15 juillet 2009 - Maroc

Veolia Eau vient de voir reconnaître son implication au Maroc pour la promotion d'une gestion responsable et durable de l'eau en général et d'une consommation équitable en particulier. Le système de bornes fontaines automatiques à forfait prépayé « Saqayti », a reçu le trophée ALM Ecology-catégorie Eco-produit. Ce concours initié par le journal Aujourd'hui Le Maroc (ALM) vise à récompenser les actions innovantes et exemplaires en faveur de l'environnement, mises en oeuvre dans le pays. Le jury a distingué le système « Saqayti », des bornes-fontaines dont l'accès est réservé à certaines familles grâce à une clé à puce électronique. Identifiées au préalable par les communes, les bénéficiaires sont ceux qui ne peuvent pas encore disposer d'accès aux branchements individuels. La clé est créditée chaque mois d'un volume d'eau prépayé par les communes.

En effet, certains quartiers ne peuvent être desservis individuellement en eau potable pour des raisons financières ou structurelles. Ils sont alimentés en eau potable par des bornes-fontaines qui délivrent de l'eau à volonté. Service social de premier plan, l'ancien système des bornes-fontainesprésente cependant des inconvénients majeurs :

• en l'absence de restriction d'accès, des entrepreneurs ou clients déjà branchés s'y alimentent aux détriments des besoins essentiels des populations ;

• l'eau y est « gratuite » et à volonté, ce qui engendre surconsommations et gaspillages ;

• les consommations étant difficilement maîtrisables, les facturations aux communes sont souvent importantes et difficiles à budgéter.

Les nouvelles bornes-fontaine fonctionnent à l'énergie solaire

L'innovation mise en place dès 2006 à Témara par Veolia Environnement Maroc et étendue à Rabat-Salé et Tanger-Tétouan, consiste précisément à corriger ces dysfonctionnements.

Le système « Saqayti » -ma fontaine en arabe- permet de réduire les gaspillages sans remettre en question l'accès aux bornes-fontaines des familles les moins aisées (A Salé par exemple, 40 litres par habitant et par jour quand l'Organisation

Mondiale de la Santé définit un objectif de 20 litres). Il a aussi prouvé son efficacité en termes d'économies puisque les communes qui  l'utilisent ont vu leurs budgets de consommation d'eau baisser de 50 à 75 %.

 Au vu des résultats obtenus sur la première borne fontaine « Saqayti » qu'elles ont testée, les autorités publiques de Tanger ont d'ailleurs prévu l'implantation de 45 nouvelles bornes.

Source : web Dalkia 2010