Enseignement et TIC

Enseignement et TIC

1er salon d'éducation 5+5                

Les nouvelles technologies à l'honneur

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\" Publié le : 27.12.2010 | 16h49

Le salon constituera un espace de rencontre entre les acteurs du système éducatif et les sociétés spécialisées dans les nouvelles technologies de l'Europe, de l'Afrique et du Maghreb Arabe.

 

 

 

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/pixel.gif\"

Les pays euro-méditerranéens auront prochainement leur premier salon de l'éducation. C'est à Tunis que va se tenir du 21 au 23 février 2011 la première édition du Salon Euromed pour l'éducation. Dix pays du pourtour méditerranéen y prendront part, à savoir la France, l'Espagne, le Portugal, l'Italie, Malte, le Maroc, l'Algérie, la Mauritanie, la Libye et la Tunisie. Le salon qui devrait se tenir annuellement, sera consacré aux TICE (technologies d'information et de communication dans l'enseignement). Il constituera, trois jours durant, un espace d'exposition, de rencontre et d'échange entre les différents acteurs de l'enseignement et de la filière des TICE : enseignants, inspecteurs, recteurs, directeurs d'établissements d'une part, et dirigeants de sociétés de matériels, de logiciels et de ressources numériques pédagogiques d'autre part

D'importants résultats sont attendus. D'abord, il s'agit d'approfondir les connaissances des participants des besoins et des nouveautés du marché européen, africain et maghrébin, en ce qui concerne notamment les matériels, les logiciels, les contenus et les contraintes de localisation. Pour les sociétés spécialisées, le salon sera l'occasion de repérer des clients potentiels et de prendre connaissance des offres de la concurrence. Aussi, les organisateurs misent-ils gros sur cette manifestation grandiose pour créer des partenariats régionaux dédiés au développement des TICE. Enfin, le salon sera l'occasion pour les exposants et les partenaires de rencontrer les délégations ministérielles de l'éducation des dix pays participants. Il y a là tous les ingrédients nécessaires à la réussite et au rayonnement de ce salon premier de son genre dans la région. L'ambition affichée par les organisateurs est d'en faire « le premier grand événement euro-africain consacré au développement des TICE dans la zone Euromed et en Afrique ». « Ce salon va connaître un grand succès, de par la présence de plusieurs experts mondiaux », estime Xavier Leroy, directeur associé du salon

En effet, des experts de la Banque Mondiale et de Microsoft seront de la partie et disposeront de leur propre stand, à l'instar des exposants des 10 pays participants. Au Centre de Congrès de Kram qui abritera le salon seront aménagées également une salle plénière, une salle de présentation, une salle d'atelier et des salles des cycles d'étude primaire, collège et lycée. Il est à noter que cette première édition sera lancée au même moment où se tiendra la réunion 5+5 éducation entre les ministres chargés de l'Education des 10 pays susmentionnés, qui vont présenter les plans numériques pour l'éducation de leurs pays respectifs

Dans chacun de ces pays, les politiques publiques sont généralement favorables à la diffusion des nouvelles technologies dans le secteur éducatif. Mais c'est au niveau de la mise à disposition des ressources numériques pédagogiques et de la formation des enseignants à leur utilisation que le bât blesse. Ces deux volets ont été, à juste titre, au centre de l'intérêt lors de la réunion des experts 5+5 tenue le 4 mars 2010 à Tunis. « Parmi les propositions formulées à l'issue de cette réunion, la mise en place dans chaque pays de dispositifs de formation et de certification des compétences, l'élaboration d'une charte 5+5 de l'Internet à l'école visant à responsabiliser et à autonomiser les éducateurs dans leurs usages numériques éducatifs. De même, les experts ont préconisé la création, à l'intention des enseignants et des élèves des pays concernés, d'un fonds commun 5+5 de ressources pédagogiques numériques libres de droits et accessibles sur un portail, ainsi que la mise en place d'un Observatoire pour mesurer l'usage et l'impact des ressources de ce fonds», fait savoir Xavier Leroy. Sur un autre volet, et pour promouvoir les bonnes pratiques, des projets de jumelage pédagogique entre les pays 5+5 axés sur les domaines de la science, de la technologie, de la langue et de la culture sont en cours d'étude et ce, dans le cadre du programme e-twinning. Enfin, pour mettre en valeur les meilleures expériences et récompenser les enseignants les plus compétents en matière de technologies de l'information et de la communication, un concours 5+5 annuel devrait être lancé, dont les prix seront remis à l'occasion de la prochaine réunion 5+5 éducation.

Ordre du jour

La problématique de l'introduction des TIC dans l'enseignement sera prédominante lors des travaux de la prochaine réunion 5+5 éducation qui va se dérouler fin février 2011 à Tunis.
A l'ordre du jour, un thème de la plus haute importance par les temps qui courent : l'enseignement technologique, le fossé numérique et l'employabilité

 En effet, lors de la dernière réunion 5+5 éducation qui s'est tenue les 28 et 29 septembre 2009 à Biarritz en France, l'accent a été mis sur l'importance de mettre les TICE au service de l'employabilité des jeunes

Toutes les recommandations issues de cette réunion feront l'objet d'un suivi lors de la réunion 5+5 de Tunis. Il s'agit d'évaluer les avancées enregistrées dans chacun des pays concernés en matière de gouvernance des TICE (management du système éducatif), de leurs apports, de la production de ressources numériques pédagogiques et de la formation des enseignants à la pédagogie numérique.

 

 

Source : WEB  Par Meriem Rkiouak | LE MATIN