ONDA Réorganisation effective dès septembre 2011

ONDA Réorganisation effective dès septembre 2011

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\" Publié le : 12.08.2011 | 18h26

 

 

Après avoir annoncé, il y a quelques mois, le plan stratégique 2011-2016, le management de l'Office décide de le doter d'un nouvel organigramme.

 

 

 

 

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/pixel.gif\"

Le vent de changement semble souffler bel et bien sur l'Office national des aéroports. Après avoir annoncé, il y a quelques mois le plan stratégique 2011-2016, le management de l'Office sous la férule de son directeur général, Dalil Guendouz, décide de doter l'office d'un nouvel organigramme, marquant ainsi le début d'une nouvelle ère pour la structure. Cette réorganisation majeure, qui serait effective dès septembre 2011, a été dévoilée, il y a deux jours, aux collaborateurs. « Cette refonte qui vise l'atteinte des objectifs du plan stratégique 2011–2016, a été guidée par quatre directives fondamentales : placer le client au cœur des préoccupations de chaque collaborateur de l'ONDA, valoriser le capital humain, accroître la performance de l'Office et ancrer les principes de bonne gouvernance », lit-on dans un communiqué qui nous est parvenu. Ainsi, dès la semaine du 15 août, un road show organisé par la direction générale est prévu dans l'ensemble des aéroports du Royaume pour la présentation de cette nouvelle configuration de l'organisation de l'ONDA. Celle-ci dissocie les Unités d'Affaires, regroupant, en plus des entités métiers génératrices de valeur (exploitation aéroportuaire, navigation aérienne, développement commercial), l'Académie internationale Mohammed VI de l'aviation civile, des Unités Corporate chapeautant les entités fonctionnelles garantissant la bonne marche de l'organisation ainsi que son pilotage (les services RH, Stratégie, Panification et développement durable, Qualité, Système d'information, Communication et relations extérieures, Administratif et financier et Infrastructures). Les deux Unités sont rattachées à la direction générale. Il apparaît ainsi que le nouvel organigramme, aboutissement de plusieurs mois de travail, se veut simple pour permettre d'opérer les changements structurels nécessaires à la réalisation des ambitions stratégiques à l'horizon 2016. Plus en détail, il a pour finalité de mettre en œuvre le nouveau projet d'entreprise et de refléter les priorités d'action dans l'organisation, de faciliter l'interaction entre les entités métiers et fonctionnelles et d'améliorer la gestion et l'autonomie des aéroports et d'apporter une meilleure lisibilité des métiers phares de l'ONDA.

En outre, na nouvelle configuration ambitionne d'ancrer les règles de bonne gouvernance et de transparence tout en offrant l'opportunité de promouvoir des talents internes et d'accueillir de nouvelles compétences. En somme, le management semble décidé à assainir la situation économique et financière de l'Office dont la gestion a été pointée du doigt par la Cour des comptes dans son rapport 2009, critiquant avant tout la mauvaise gestion, l'allocation douteuse de marchés et les abus de pouvoir commis par les différentes directions. C'est l'ancien directeur général de l'ONDA, Abdelhanin Benallou, qui s'est trouvé accablé.

 

Les cinq axes du Plan stratégique

Face à la forte pression que subit le secteur aéronautique tant au niveau national qu'international, l'ONDA envisage d'améliorer la qualité de ses prestations et de ses résultats financiers, et ce en adoptant un plan stratégique (2011-2016)


Celui-ci est défini autour de cinq principaux axes. L'axe Culture client vise à améliorer la satisfaction Client sur tous les processus de l'ONDA et intégrer les partenaires dans une démarche fédératrice de Qualité globale


L'axe Performance -décliné à tous les niveaux - a pour objectif de passer d'une logique d'opérateur technique à une logique d'entreprise orientée performance. L'axe Croissance et Pérennité contribuera à consolider et à pérenniser le développement par la capacité à diversifier le portefeuille d'activités et assurer une gestion maîtrisée des risques


L'axe Partenaire du développement national et régional cherche également à agir pour le
développement économique de notre pays par un accompagnement ciblé des stratégies sectorielles nationales et de la politique de régionalisation


L'axe Sûreté et Sécurité permettra de consolider la conformité de l'ONDA aux impératifs de sûreté et de sécurité dans un contexte de renforcement des exigences réglementaires internationales et nationales.

 

 

 

 

 

 

 

 Repères

 

 

Objectifs à atteindre d'ici 2016

 

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Un taux de satisfaction client global de 80% pour l'ensemble des prestations aéroportuaires (sous contrôle de l'ONDA et de ses partenaires).

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Viser des standards internationaux (OACI, IATA, ACI) en matière de traitement des passagers pour au moins 95% des vols :

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Un délai de traitement maximal de 45 min pour le passager international à l'arrivée.

 

 

 

\"http://www.lematin.ma/Images/Picto/flecheRouge.gif\"

Un délai de traitement maximal de 30 min pour le passager national à l'arrivée.

 

 

 

 

 

 

Source : WEB   Par Nadia Benyouref | LE MATIN