Tourisme Une vision à veau leau sans visibilité partage et synergie

Tourisme Une vision à veau leau sans visibilité partage et synergie

Contrairement au ministère du tourisme satisfait des performances touristiques réalisées, les professionnels su secteur ne cachent pas leur mécontentement des résultats réalisés en 2012.

Si le bilan optimiste du ministère fait état d’une augmentation de la valeur ajoutée et d’une tendance à la hausse des investissements étrangers dans le tourisme, malgré la conjoncture, la FNT signale une baisse de 10% sur l’ensemble de l’année (période entre novembre 2011 et octobre 2012), en dépit des performances réalisées (hausse de 9% des voyages à forfait pour l’été 2012). Ce qui inquiète les professionnels c’est surtout le retard accusé par rapport à la vision 2020. En effet, en plus de la baisse enregistrée en 2012, il y a l’année 2011 qui a été marquée par les événements du printemps arabe. Ce retard est difficile à rattraper. D’autant plus qu’il ne peut être comblé avec une vision qui manque de visibilité, de partage et de synergie entre les acteurs du secteur. Les professionnels se plaignent, aussi, de la baisse des dessertes aériennes (22% pour l’été 2012 par rapport à 2011 et de 16% pour l’hiver 2012 par rapport à 2011). Pour y remédier, ils espèrent voir se développer le low-cost pour des régions comme Ouarzazate. Ils attendent, également, du gouvernement de mettre en place des leviers identifiés, à même de mieux vendre la destination Maroc.Et ce, pour être mieux compétitifs et donc mieux performants.

SOURCE WEB Par Villes du Maroc