Promotion touristique L’ONMT veut révolutionner sa stratégie à l’international

Promotion touristique  L’ONMT veut révolutionner sa stratégie à l’international

Marrakech sera promue en tant que marque-destination à part entière.

Une stratégie de promotion à l’international plus agressive. C’est sur quoi planche actuellement l’Office national marocain du tourisme (ONMT) pour promouvoir la «marque» Maroc et son portefeuille de destinations et de produits touristiques. Objectif : permettre une meilleure pénétration des marchés cibles et une augmentation des parts de marchés, tout en assurant la réalisation des objectifs de la Vision 2020. L’Office envisage ainsi d’élaborer une stratégie de communication de la destination Maroc pour les trois prochaines années. La nouvelle vision de l’ONMT repose sur le déploiement de ces efforts marketing sur des marchés sources et d’autres foyers d’émission à fort potentiel de développement. Sachant que les marchés stratégiques sont concentrés en Europe et représentent presque 70% du nombre d’arrivées au Maroc : France, Espagne, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Pologne, Russie et Scandinavie.

La nouvelle stratégie de communication sera élaborée selon les nouvelles tendances en termes d’attentes touristiques et de consommation médias dans 5 pôles de pays. Le premier porte sur quatorze pays (Allemagne, Autriche, Pays-Bas, Suisse alémanique, Pologne, Tchéquie, Slovaquie, Slovénie, Roumanie, Hongrie, Suède, Norvège, Danemark et Finlande). Le deuxième concerne l’Europe du Sud dont la France, l’Italie, l’Espagne, le Portugal, la Belgique, la Suisse romande italienne et bilingue, l’Amérique du Sud et l’Afrique francophone. Le troisième vise le Royaume-Uni, les USA, le Canada, l’Australie, l’Afrique anglophone, l’Irlande et l’Asie, notamment la Chine, l’Inde et le Japon. Le quatrième pôle cible les pays MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et Turquie. Le cinquième et dernier groupe comporte la Russie, la Géorgie, la Biélorussie, l’Ukraine, la Lettonie, l’Estonie et la Lituanie.

L’ONMT vient ainsi de lancer un appel d’offres pour recruter des agences de communication qui seront chargées d’élaborer la stratégie de communication de la destination Maroc par pôle et de l’accompagnement pour sa mise en œuvre durant la période 2014-2016.

Cinq agences pôle seront donc recrutées, en Allemagne, en France, en Arabie saoudite, en Russie et au Royaume-Uni. Toutes devront disposer de représentations locales dans d’autres pays. Il est nécessaire pour l’ONMT de développer des stratégies de communication globale et cohérente qui tiennent compte des spécificités de chaque marché relevant du pôle, ciblant efficacement les différents segments consommateurs par pays, et qui prennent en compte l’activité concurrentielle ainsi que les nouvelles tendances de consommation», souligne le top management de l’Office. L’ambition est de considérer le Maroc comme une marque ombrelle forte, à laquelle sont rattachées toutes les autres destinations locales avec des positionnements propres et différenciés. Tout cela dans le cadre d’une plateforme de marque intégrée, composée notamment de Marrakech en tant que marque-destination à part entière, du Maroc culturel et du Maroc balnéaire avec Agadir comme locomotive.

SOURCE WEB Revue de Presse

Tags : Office national marocain du tourisme (ONMT)- stratégie de communication de la destination Maroc pour les trois prochaines années- marketing sur des marchés sources et d’autres foyers d’émission à fort potentiel de développement- Marrakech en tant que marque-destination à part entière, du Maroc culturel- Maroc balnéaire avec Agadir comme locomotive-