Conseil supérieur de la promotion de l’emploi La stratégie nationale de l’emploi pour 2014

Conseil supérieur de la promotion de l’emploi La stratégie nationale de l’emploi pour 2014

L'observatoire de l'emploi, instance très attendue, verra le jour dans les premiers mois de 2014.

«Le dossier de l’emploi est la priorité des priorités gouvernementales». La déclaration est du ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdesselam Seddiki. Il l'a faite hier à Rabat lors de l’ouverture de la réunion du Conseil supérieur de la promotion de l’emploi. Depuis son accession à la tête de ce département stratégique, le ministre ne cesse de souligner la détermination du gouvernement à redresser les dysfonctionnements et à tracer une stratégie nationale pour la promotion de l’emploi. La tenue du Conseil était une occasion pour tous les acteurs concernés – gouvernement, patronat et partenaires sociaux – d’approfondir le dialogue et de poursuivre les consultations autour de tous les points ayant trait à la politique de l’emploi.

«Inutile de se lamenter sur le passé», a lancé M. Seddiki. L’heure est à la mobilisation pour mettre en œuvre les recommandations émanant du Conseil. Celui-ci est dorénavant appelé à institutionnaliser le suivi et l’évaluation des programmes de promotion de l’emploi à travers l’élaboration d’un guide de suivi en tant que mécanisme permettant d’évaluer l’efficience de ces programmes. Bien que les indicateurs de l’emploi soient au rouge, le ministre reste serein. Devant les représentants de la Confédération génération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et des centrales syndicales, il a dressé une vision gouvernementale optimiste.

L’élaboration de la stratégie nationale de l’emploi est sans conteste le projet phare du ministère. Elle vise à intégrer les objectifs tant quantitatifs que qualitatifs de l’emploi dans les politiques économiques et sociales tout en proposant une «vision-cadre» de coordination entre tous les intervenants concernés. Elle verra le jour dès que le très attendu observatoire de l’emploi sera créé dans les premiers mois de 2014. Cet observatoire permettra, entre autres, aux autorités publiques et aux décideurs de disposer de données fiables relatives aux flux des demandeurs d’emploi tout en élaborant des informations autour de l’intégration professionnelle et des besoins du marché de l’emploi. Outre l’observatoire, le gouvernement a tracé plusieurs objectifs à l’horizon 2016. Il s’agit notamment de l’amélioration de la mesure relative à la formation en créant de l’emploi décent et en proposant de faire bénéficier les stagiaires de la couverture sociale, ainsi que du renforcement du rôle de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANEPEC) en élargissant ses missions aux non-diplômés. 

23 décembre 2013 

SOURCE WEB Par Jihane Gattioui, LE MATIN

Tags : Le dossier de l’emploi est la priorité des priorités gouvernementales- ministre de l’Emploi et des affaires sociales, Abdesselam Seddiki- Conseil supérieur de la promotion de l’emploi- Confédération génération générale des entreprises du Maroc (CGEM)- l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANEPEC)-