Pour soutenir la formation et l’emploi L’AFD accorde au Maroc un prêt de 50 millions d’euros

  Pour soutenir la formation et l’emploi  L’AFD accorde au Maroc un prêt de 50 millions d’euros

 

Le prêt a pour objectif de réduire le chômage dans le cadre du programme Emploi et Développement des Compétences.

50 millions d'euros pour le financement du programme Emploi et Développement des Compétences. Telle est la dernière initiative prise par l’AFD (Agence française de développement) au Maroc.

L’AFD vient d’accorder un prêt de 50 millions d’euros (environ 600 millions de DH) lors d’une cérémonie tenue au ministère de l'Economie et des finances, à Rabat, ce mercredi 9 septembre. La convention de ce mécanisme, co-financé par l’AFD, la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement (BAD), a été signée, côté marocain, par Mohammed Boussaid, ministre de l'Economie et des finances, et côté français par Anne Paugam, directrice générale de l'AFD. Objectif visé : améliorer l'adéquation des compétences produites par le système de formation professionnelle aux besoins du marché du travail et l'efficacité des services d'intermédiation, incluant les politiques actives du marché du travail.

A préciser que l'AFD financera, en complément, par le biais d'une subvention de 500.000 euros (environ 6 millions de DH) le processus de déploiement d'une assistance technique qui viendra renforcer les moyens mis en œuvre par le Royaume en matière d'employabilité, d'insertion professionnelle des lauréats de la formation professionnelle, d'élargissement du public bénéficiaire des services publics d'intermédiation sur le marché du  travail et d'efficience des mesures de politique active pour l'emploi.

«Ce prêt a pour objectif de réduire le chômage dans le cadre du programme Emploi et Développement des Compétences, et ce à travers l'amélioration de la formation professionnelle, de l'employabilité et de l'intermédiation», a tenu à préciser le ministre de l’Economie et des finances. Pour sa part, la directrice générale de l'AFD a confié que l’organisme qu’elle dirige va contribuer à ce programme pour booster l'amélioration de la formation et l'adéquation entre l'offre de formation et les besoins actuels du marché du travail. Quant à lui, le ministre de l'Emploi et des affaires sociales, Abdessalam Saddiki, a souligné que «ce prêt s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale de l'emploi visant à réduire le taux de chômage des jeunes diplômés.

La finalité du programme Emploi et Développement des Compétences étant d'appuyer, financièrement et techniquement, la structuration et la mise en œuvre de la politique du gouvernement pour l’amélioration de l'équité et de la qualité des prestations dont bénéficient les Marocains auprès du service public de l'emploi».

 

10 septembre 2014 –SOURCE WEB Par  LE MATIN

Tags : 50 millions d'euros pour le financement du programme Emploi et Développement des Compétences, telle est la dernière initiative prise par l’AFD (Agence française de développement) au Maroc-La convention de ce mécanisme, co financé par l’AFD, la Banque Mondiale et la Banque Africaine de Développement (BAD), a été signée, côté marocain, par Mohammed Boussaid, ministre de l'Economie et des finances, et côté français par Anne Paugam, directrice générale de l'AFD- A préciser que l'AFD financera, en complément, par le biais d'une subvention de 500.000 euros (environ 6 millions de DH) le processus de déploiement d'une assistance technique-la directrice générale de l'AFD a confié que l’organisme qu’elle dirige va contribuer à ce programme pour booster l'amélioration de la formation et l'adéquation entre l'offre de formation et les besoins actuels du marché du travail-