Tourisme Maroc Un bilan pas très glorieux pour 2014

Tourisme Maroc Un bilan pas très glorieux pour 2014

Par Ahlam JEBBAR

 L’année 2014 tire à sa fin et l’heure des bilans a sonné. Pour le secteur touristique, quel bilan peut-on faire ? Quels ont été les évènements qui ont marqués cette année ?

Je me suis amusée à poser la question à un certain nombre d’opérateurs autour de moi… et, après beaucoup d’hésitations, la majorité en sont venus à la conclusion qu’il n’y a pas eu , en effet, de moments forts cette année… Et c’est ce qui explique sûrement le flop des Assises du Tourisme en septembre dernier. Aucune annonce forte, aucun chantier de la Vision 2020 qui prend un véritable élan... La dynamique s’essouffle.

C’est peut être pour cette raison que dans tous ses derniers discours, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ne parle plus du Tourisme… Et c’est peut-être aussi pour cela qu’il n’a pas accordé le Haut Patronage aux Assises du Tourisme.

Et oui, on ne peut pas dire que 2014 ait été une année particulièrement riche pour le secteur…Mais en même temps, on ne peut pas dire que ça a été une mauvaise année, car les chiffres restent très correctes pour ne pas dire bons pour certaines régions par rapport aux pays concurrents.

De janvier à septembre 2014, 8.11 millions de touristes ont visité le Maroc, soit une augmentation de 4% par rapport à 2013, drainant 44.9 milliards de dirhams de recettes en devises, soit +1.9%. Au niveau des nuitées, une augmentation de 5% a été enregistrée, soit plus de 15.32 millions d’unités.

Cependant, les chantiers de la Vision 2020 semblent dans l’impasse… Que ce soit au niveau de la Gouvernance, du Plan Azur, de la formation ou encore du tourisme interne

Cette feuille de route était-elle trop ambitieuse, faudrait-il procéder à une révision de ses grandes lignes ou a-t-on eu un problème de compétences aussi bien dans les secteurs publics que privés, pour mener à bien ces chantiers ? les questions restent posées.

En tout cas, pour 2015, année qui s’annonce d’ores et déjà difficile, avec une baisse de l’activité pour ses premiers mois, il faudra inéluctablement passer à la vitesse supérieure… Sinon, nous risquons de rater le coche…

En attendant, Bonne Année à toutes et tous !

Pour se consoler, on retiendra que le Tourisme reste l’un des plus beaux secteurs de notre pays, porteur de Bonheur et de Paix.

En ces temps d’extrême violence au niveau mondial, ce n’est pas rien !

29 Décembre 2014

SOURCE WEB Par Tourisma Post

Tags : touristiquement au Maroc, il n’y a pas eu , en effet, de moments forts cette année 2014-Aucune annonce forte, aucun chantier de la Vision 2020 qui prend un véritable élan.., la dynamique s’essouffle- C’est peut être pour cette raison que dans tous ses derniers discours, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ne parle plus du Tourisme- C’est peut être pour cette raison que dans tous ses derniers discours, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qu’il n’a pas accordé le Haut Patronage aux Assises du Tourisme- les chantiers de la Vision 2020 semblent dans l’impasse… Que ce soit au niveau de la Gouvernance, du Plan Azur, de la formation ou encore du tourisme interne-