Réveillon et nuit de Saint Sylvestre à Marrakech Prolifération des maisons d’hôtes clandestines et des appartements meublés

Réveillon et nuit de Saint Sylvestre à Marrakech   Prolifération des maisons d’hôtes clandestines et des appartements meublés

Les hôteliers perdent la maîtrise du marché et le fisc trinque

A voir la frénésie qui s'empare des passagers à leur arrivée à l'aéroport Marrakech - Ménara à quelques jours du Réveillon, on se dit que les hôteliers de la ville ocre ont toutes les raisons de se frotter les mains de satisfaction, tant le remplissage de leurs établissements est garanti. Tel ne fut pas le cas puisqu'au lendemain de la fête, de nombreuses chambres souffraient de vacuité, à se demander où sont passés tous ces visiteurs qui faisaient craindre un éventuel surbooking.

Renseignements pris, ils se sont rendus, pour leur grande majorité, soit dans des maisons d'hôtes, soit dans des appartements meublés via des réservations sur Internet au grand dam des Agences de Voyages qui ont totalement perdu la maîtrise du marché.

Les quelques hôtels qui ont réussi à tirer leurs épingles du jeu sont ceux qui disposent d'enseignes internationales à l'image de la Mamounia, Sofitel, Four Season, Jad Al Mahal, Atlas les Idrissides et dans une moindre mesure le Resort Golf Palace, Salman, Atlas Médina, Namascar et Essaadi.

Les autres, particulièrement ceux qui se situent à la zone touristique de l’Aguedal ou dans les environs de Marrakech, et Dieu sait qu’ils se comptent par centaines, ont du faire contre mauvaise fortune bon cœur.

5 Janvier 2015

SOURCE WEB Par L’OPINION

Tags : Renseignements pris, les passagers à leur arrivée à l'aéroport Marrakech - Ménara à quelques jours du Réveillon se sont rendus, pour leur grande majorité, soit dans des maisons d'hôtes, soit dans des appartements meublés- réservations sur Internet au grand dam des Agences de Voyages qui ont totalement perdu la maîtrise du marché-