Les Oasis du Sud Une situation critique

Les Oasis du Sud   Une situation critique

Au Maroc, les oasis jouent un rôle important dans la subsistance de nombreuses familles en plus du rôle écologique et agro-touristique par la création d’un microclimat indispensable au bon développement des cultures allant jusqu’à trois étages de végétation (cultures saisonnières annuelles ou pluriannuelles, arbres fruitiers et palmier dattier). Le patrimoine historique et culturel, le savoir-faire des populations oasiennes représentent également une richesse ancestrale qui mérite d’être sauvegardée et valorisée. En effet, les oasis permettent la subsistance de nombreuses familles environ 2 millions d’habitants).

 
 

La situation des oasis du Sud est aujourd’hui critique sous les effets de la désertification, des changements climatiques, la surexploitation de la nappe phréatique et la prolifération des maladies des palmiers dattiers. Cette dégradation accélérée a entraîné la perte et l’abandon d’oasis entières et a favorisé l’avancée du désert et la perte de terres fertiles. Aussi, la baisse progressive de revenu de la population oasienne aggrave la situation sociale et accentue la pauvreté et la migration ; près de 400 000 familles sont aujourd’hui concernées au Maroc. 
Ainsi, le gouvernement marocain a mis au point en 2004 une stratégie et un plan d’action pour la protection globale du territoire national contre la désertification et particulièrement des oasis du sud.. Pour mettre en oeuvre la stratégie développée, le gouvernement a chargé l’Agence de développement des provinces du Sud de mettre en oeuvre le projet de sauvegarde et de développement des Oasis du Sud (POS) dans 12 communes oasiennes avec l’appui du PNUD. - La révision conceptuelle du projet, menée en décembre 2007, a permis de mettre l’accent entre autre sur : (i) le recentrage sur les communes et les populations locales en tant qu’acteur principal; et (ii) la concentration sur des initiatives locales à travers l’élaboration et la mise en oeuvre des Plans de Développement Communaux (PDC). L’Agence du développement des provinces du Sud a sollicité un financement de la Banque pour soutenir la dimension méthodologique et socio-institutionnelle du POS à travers le renforcement des capacités des communes en matière de planification et mise en oeuvre des plans communaux pour le développement durable des oasis de Guelmim, Assa et Tata. L’objectif de développement poursuivi par l’appui technique de la Banque au POS est toujours d’actualité quant au renforcement des capacités des communes oasiennes pour les doter des outils pertinents pour une meilleure planification et un suivi de leur développement pour l’amélioration des conditions de vie de la population locale.

L’opération s’inscrit dans le cadre de deux activités jugées prioritaires par le FPRI et s’intègre aussi dans le pilier I (amélioration de la gouvernance) puisqu’elle vise l’appui des CO (groupes d’élus locaux), le pilier III (développement humain) du DSP (2007-2011) et les thèmes transversaux relatifs à l’environnement et la promotion de l’approche genre. 

 

12 Février   2015

SOURCE WEB Par L’OPINION

Tags : Au Maroc, les oasis jouent un rôle important dans la subsistance de nombreuses familles en plus du rôle écologique et agro touristique- Le patrimoine historique et culturel, le savoir faire des populations oasiennes représentent également une richesse ancestrale- les oasis permettent la subsistance de nombreuses familles environ 2 millions d’habitants- La situation des oasis du Sud est aujourd’hui critique sous les effets de la désertification- la baisse progressive de revenu de la population oasienne aggrave la situation sociale et accentue la pauvreté et la migration, près de 400 000 familles sont aujourd’hui concernées- projet de sauvegarde et de développement des Oasis du Sud (POS)- projet de sauvegarde et de développement des Oasis du Sud (POS) dans 12 communes oasiennes avec l’appui du PNUD- mise en oeuvre des Plans de Développement Communaux (PDC)- renforcement des capacités des communes en matière de planification et mise en oeuvre des plans communaux pour le développement durable des oasis de Guelmim, Assa et Tata- amélioration des conditions de vie de la population locale-