Compagnies aériennes Le trafic hebdomadaire en hausse

Compagnies aériennes Le trafic hebdomadaire en hausse

81,6% de l’activité détenue par 8 entreprises
Croissance de 14% en mouvements et 24% de passagers
D’une année à l’autre, l’Europe reste la région dominante avec 1.059 fréquences par semaine, soit 78,44% des fréquences programmées. L’évolution a été de 7,3% de l’été 2014 à 2015

1.350. C’est le nombre de fréquences enregistrées par semaine sur la période estivale 2015. Une évolution de 5,7% par rapport à la même période un an plus tôt. Huit compagnies, sur les 43 au total (dont 3 marocaines) détiennent, à elles seules, 81,6% du nombre total des fréquences hebdomadaires sur la saison, soit 1.102 fréquences/semaine programmées. En tête se trouve le groupe Royal Air Maroc, avec 43,63% de parts de marché sur la période estivale, avec 589 fréquences par semaine. La variation est notable avec 3,51% d’évolution, mais elle reste petite face à celle de Ryanair, qui se hisse à la seconde place, avec une augmentation de fréquences de 15,71% et totalise une part de marché de 12%. Air Arabia Maroc a atteint une variation de 43,14%. La compagnie gagne, de ce fait, 5,41% de parts de marché, se plaçant ainsi en quatrième position, juste après Easyjet. Suivent dans le classement Jetairfly avec 5,33% de parts, Transavia France, Air France, et Vueling Airlines. Selon les chiffres de la direction du transport aérien, la RAM est aussi en tête du classement des compagnies classiques. Ces dernières ont enregistré 832 fréquences hebdomadaires, soit une augmentation à peine visible de 0,48% par rapport à l’été 2014. RAM est suivie d’Air France, Air Nostrum, Tap Portugalia, Iberia Operadora, Emirates, Alitalia… Les compagnies low cost, quant à elles, ont enregistré 518 fréquences par semaine, soit un total de 38,37% de parts de marché et une évolution de 15,37%. Parmi les compagnies low cost, Ryanair se démarque avec 12% de parts de marché. Suivie d’Easyjet (6,37%), Air Arabia Maroc (5,41%), Jetairfly avec 5,33%.

Le géant britannique, arrivé en seconde position, qui note pourtant d’excellents résultats au Maroc, compte arrêter de desservir Casablanca. Une décision qui s’appliquera dès le mois de novembre. La compagnie avait annoncé des résultats décevants sur cette destination. Par ailleurs, Zouhair Mohammed El Aoufir, directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA), vient d’annoncer le lancement d’un appel d’offres pour la construction de Fixed base Operator (FBO), aussi appelé services aéroportuaires, au niveau des différents aéroports nationaux. L’ONDA s’engage sur 6 aéroports. Il s’agit de ceux de Casablanca, Marrakech, Rabat, Tanger, Fès et Agadir. A cette occasion, El Aoufir annonce aussi avoir noté un nombre de mouvements en perpétuelle croissance. «Nous avons eu 14% de croissance en 2014 et 24% d’évolution concernant les passagers, sur le segment de l’aviation d’affaires», explique le DG de l’ONDA.      

Le 07 septembre 2015
SOURCE WEB Par L’économiste
Tags : le groupe Royal Air Maroc,- Ryanair- Air Arabia Maroc- Easyjet- Jetairfly– Transavia France, Air France,-  Vueling Airlines- Air France, Air Nostrum, Tap Portugalia, Iberia Operadora, Emirates, Alitalia– compagnies low cost- Zouhair Mohammed El Aoufir, directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA)- Fixed base Operator (FBO)-