Produire sa propre électricité domestique la marche à suivre

Produire sa propre électricité domestique  la marche à suivre

Les panneaux photovoltaïques peuvent réduire substantiellement vos factures d’électricité. Qu’est-ce que les panneaux photovoltaïques? Comment les installer? A quel prix? Quelles démarches? Les réponses. 

Si les panneaux photovoltaïques ont du mal à s’imposer au Maroc, ils fleurissent en revanche à grande vitesse dans le monde. Médias 24 a contacté les principaux acteurs du secteur et vous donne la marche à suivre si vous êtes intéressé.

Qu’est-ce que les panneaux photovoltaïques?

Pour faire court, l’énergie solaire photovoltaïque est une technologie au moyen de laquelle la lumière du soleil est convertie en énergie électrique. Les panneaux photovoltaïques utilisent l’énergie du soleil pour produire de l’électricité qui alimente ensuite les appareils domestiques (TV, réfrigérateur, ordinateur,…) et l’éclairage. 

Installation des panneaux photovoltaïques

Si l’installation des panneaux photovoltaïques n’est pas très répandue au Maroc, les fournisseurs ne manquent pourtant pas dans le Royaume. L’Association marocaine des industries solaires et éoliennes (Amisole) en recense plusieurs.

Selon Ahmed Squalli, président de l’Amisole, "la première chose à faire est un bilan solaire. Celui-ci est tributaire de plusieurs paramètres tels que le niveau d’ensoleillement, la superficie de la toiture ou encore l'orientation de cette dernière."

Après cette étude, "il devient possible d’avoir une estimation du rendement de votre installation photovoltaïque", nous explique M. Squalli.

L’installation est réalisée par votre fournisseur-installateur qui se chargera de poser les panneaux photovoltaïques qui capteront l’énergie solaire et la transformeront en énergie électrique. Pour cette étape "il faut compter 24 à 48 heures".

Ces panneaux fournissent un courant continu, qui sera, grâce à un onduleur, transformé en un courant alternatif.

Combien ça coûte?

Selon les estimations du président de l’Amisole, le prix de l’installation des panneaux photovoltaïques pour les particuliers va de "10.000 DH à 100.000 DH pour couvrir les besoins de la maison et de la consommation d’électricité". Ce prix englobe le bilan solaire, l’achat du matériel, la main-d’œuvre ainsi que la pose des panneaux.

Cette large fourchette de prix (entre 10.000 et 100.000 DH) s’explique par le fait que le coût dépend de plusieurs de paramètres. Il varie selon la surface du toit, les besoins de chaque client, ou encore de la puissance des panneaux solaires.

Prenons le cas d’une configuration d’un kit solaire puissance de 3 kilowatt (kw) à des fins d’autoconsommation (ndlr: je consomme ce que je produis dans la journée) sans injection, et sans batterie, pour une famille de classe moyenne (2 adultes et 2 enfants avec un téléviseur, un réfrigérateur, etc).                 

Dans ce cas, nous explique Zohra Abib, directrice générale chez EnR’Afrique, un cabinet d’étude spécialisé dans les énergies renouvelables à Casablanca, "le système sera composé de 12 panneaux de 250 watts et d'un onduleur de puissance crête de 3 kilowatt-crête (kWp) pour pouvoir convertir l’énergie en courant alternatif. Cela permettra une production moyenne de 4.400 kWh approximativement".

Pas besoin donc de raccordement au réseau de l’opérateur à la condition de ne pas avoir de surplus à y rejeter.

En des termes plus simples, cette installation coûtera environ 45.000 DH (15 DH/watter-crête), baissera la facture jusqu’à 80%, et permettra, tout compte fait, d’être rentable au bout de 6 années d’utilisation.

Ces panneaux photovoltaïques sont respectueux de l’environnement et n’occasionnent pas de pollution particulière. La migration vers les énergies renouvelables réduira de ce fait l’émission de gaz à effet de serre.

Vous l’aurez compris, l’installation des panneaux photovoltaïques se présente comme une solution rentable sur le long-terme. Néanmoins, l’Etat doit encourager leur installation par la mise en place de subventions, ce qui n’est pas le cas au Maroc. "Il faut absolument que l’Etat accorde des subventions pour l’installation des panneaux photovoltaïques pour mobiliser les Marocains à réduire leurs factures énergétiques", insiste Mme Abib.

Pour info, la facture énergétique du Maroc est en forte augmentation, et la croissance d’énergie est de 8% annuellement, selon Mme Abib.

Les démarches

"Il n'y a pas de démarche particulière à suivre puisqu’il s’agit seulement d’une installation pour l’autoconsommation. Pour connecter l’installation au réseau afin de vendre de l’électricité, comme en France par exemple, là, il faudra suivre une certaine démarche, mais ce n’est pas encore possible au Maroc", explique M. Squalli.

Au Maroc, le particulier n’est pas encore autorisé, à ce jour, à devenir producteur d’électricité verte. "La loi a été proposée au Conseil de gouvernement et validée. Il doit y avoir des décrets d’application. On va attendre." Un point qui freine, selon M. Squalli, en plus de l’absence de subventions de l’Etat, la migration des Marocains vers les énergies renouvelables.  

Le 16 Octobre 2015
SOURCE WEB Par Médias 24

Tags : Les panneaux photovoltaïques– factures d’électricité– énergie solaire photovoltaïque– énergie électrique– Association marocaine des industries solaires et éoliennes (Amisole)– Ahmed Squalli, président de l’Amisole- Zohra Abib, directrice générale chez EnR’Afrique- les énergies renouvelables- la facture énergétique du Maroc–