Tour du Maroc de cyclisme Six sélections et 14 équipes professionnelles en lice pour le titre

Tour du Maroc de cyclisme Six sélections et 14 équipes professionnelles en lice pour le titre

La sélection nationale marocaine, leader du classement de l’UCI Africa Tour, aura certainement son mot à dire lors de la 29e édition.

La 29e édition du Tour cycliste du Maroc, qui coïncide avec le centenaire de l’épreuve, démarre aujourd’hui avec la participation de 20 équipes représentant 18 pays. Les 120 coureurs prenant part à l’édition 2016 auront à négocier 10 étapes avec un total de 1.540 km à parcourir, de Rabat à Casablanca en passant par Meknès, Fès, Khénifra, Marrakech, Ouarzazate, Agadir et Essaouira entre autres.

Le coup d’envoi de la 29e édition du Tour du Maroc de cyclisme, organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI par la Fédération royale marocaine du cyclisme, est donné aujourd’hui (vendredi) à partir de Rabat. Inscrite dans le calendrier de l'UCI Africa Tour, l’épreuve fête cette année ses 100 ans d’existence (la première édition datant du 5 décembre 2016). Ils sont donc 120 coureurs, représentant 20 équipes, à prendre le départ du Tour, qui fera des escales à Meknès, Fès, Khénifra, Béni Mellal, Marrakech, Ouarzazate, Oulad Berhil, Agadir, Essaouira, Safi et El Jadida avant l’arrivée à Casablanca où les concurrents auront à négocier un circuit érigé à Aïn Diab.

L’édition 2016 sera marquée par la participation de six sélections (celles du Maroc A et B, d’Égypte, de Tunisie, de Côte d’Ivoire et du Venezuela), en plus des équipes professionnelles représentant l’Italie, les Pays-Bas, la Hongrie, la France, l’Autriche, la Slovaquie, la Turquie, l’Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni et l’Azerbaïdjan, en plus d’une équipe «all stars» relevant de l’Union cycliste internationale. Parmi les 10 manches au programme de cette année, trois étapes s’annoncent d’une grande difficulté, en raison des rudes ascensions qu’elles prévoient : d’abord celle reliant Fès à Khénifra, ensuite l’étape la plus dure : de Marrakech à Ouarzazate à travers le Tizi N’tichka (2.260 mètres d'altitude) et enfin la manche Agadir-Essaouira. La sélection nationale marocaine, leader du classement de l’UCI Africa Tour et récemment sacrée au Tour du Cameroun, aura certainement son mot à dire. Le Tour constituera justement une excellente préparation pour les 4 coureurs marocains qualifiés aux JO de Rio de Janeiro 2016.

Le 01 Avril 2016
SOURCE WEB Par Le MATIN

 

Les tags en relation