Environnement : il invente des pavés en plastique recyclé, de grosses entreprises déjà emballées

Environnement : il invente des pavés en plastique recyclé, de grosses entreprises déjà emballées

UN PAVÉ (DE MOINS) DANS LA MER- Un étudiant marocain a peut-être trouvé la solution pour, enfin, recycler le plastique. Après trois mois de recherches dans le garage de ses parents, il a inventé des pavés fabriqués à base de 80% de plastiques recyclés. De grosses entreprises sont déjà intéressées.

Dévoilée en avril dernier, la feuille de route pour l'économie circulaire du gouvernement prévoit 100 % de recyclage des plastiques en 2025. Pourtant, avec un score actuel de 22,2%, la France est pour l'instant loin du compte. Pour améliorer ces performances qui classent le pays parmi les plus mauvais élèves européen, l’invention de Saif Eddine Laalej, un marocain de 20 ans, pourrait être la solution. Cet étudiant de l'École nationale de commerce et de gestion de Tanger a conçu un pavé écologique, Paveco, composé  80% de déchets en plastique tels que les bouteilles, les boîtes ou encore les bouchons, rapporte Le Figaro. Le reste étant entre autre du ciment.

Ces briquettes, qui répondent aux normes exigées pour le revêtement de sols en matière d’inflammabilité et de résistance, peuvent être utilisés pour paver des rues, des routes, des places… Le tout étant économique et écologique. Paveco "représente une solution prouvée pour le recyclage du plastique et répond parfaitement aux normes en vigueur pour les produits de revêtement de sol comme la résistance et l'inflammabilité", assure dans les colonnes du Figaro celui qui a développé son produit dans le garage de ses parents.

Le cimentier franco-suisse LafargeHolcim séduit

Son invention, finaliste 2017 du concours Social Cup Enactus de l'École nationale de commerce et de gestion de Tanger est soutenue par l’ONG Enactus qui vise à promouvoir l'entrepreneuriat des étudiants au service de la société. Elle a déjà séduit le cimentier franco-suisse LafargeHolcim qui, d'après Le Figaro, soutient en termes de recherche et développement la start-up de l’étudiant, baptisée Zelij Invent. Une entreprise marocaine souhaite également équiper de pavés Paveco les futurs projets d'un grand groupe immobilier. Enfin, des entreprises qataries se montrent aussi intéressées. Pour l’heure cependant, Zelij Invent dit souhaiter se concentrer sur le développement de son produit au Maroc.

S’il lui manque encore environ 30.000 euros pour entamer la production industrielle, la start-up évalue à 2.520 le nombre de tonnes de plastique qu’elle pourra recycler chaque mois. 35 kg de plastique sont utilisés par mètre carré de pavés. Pour l'instant en revanche, aucune information n'est donnée sur les risques de voir des microparticules de plastique infiltrer le sol.

Le 30 juin 2018

Source web Par lci

Les tags en relation