Ibn Abi Mahalli (1559- 1613):

Ibn Abi Mahalli (1559- 1613):

Né vers 1560 à Sijilmassa au sein d’une famille de doctes jurisconsultes possédant une zaouïa connue sous le nom de Zaouïat Al-Qadi.

Ibn Abi  Mahalli fut principalement éduqué par son père avant d'aller étudier à Fès en 1572. Il fut également élève à une médersa à Hayy al Attarine   pendant 5 à 6 ans où il porta le titre de « Hafiz », destiné à ceux qui connaissent le Coran par cœur.

En fuyant la lutte contre les Portugais, il rencontre son maître le saint Muhammad Ben-Mbarek Tastaouti, d'où son rattachement au soufisme. Vers 1593, il revient au Tafilalet et il se réfugie à Béni Abbès sous la protection d'un des chefs locaux. Il épousa sa fille.

Il va au Hadj, passe sur Figuig, Biskra, Tunis jusqu'à la libye mais ne peut accéder à Tripoli. Il assiste à la révolte de Sayeh Abdelaziz de Fezzan en 1577.Sauvé par un nomade après être exposé à la famine et la perte dans le désert de Barca, il atteint le Caire où il rencontre Cheikh Salem Assenhouri imam du Malikisme en Égypte.

Au Hedjaz, à La Mecque et Médine il voit des événements miraculeux puis revient à sa ville d'origine Sijilmassa. Il se rend à Figuig où il rencontre le savant Abu l-Qasim b. ‘Abd al-djebar qui l'aide à terminer l'étude de kitab chifa (livre de la guérison) du Qadi Iyâd vers 1600.

C’est dans un contexte général de disettes et d’épidémies, ainsi que de graves troubles politiques suscités par des problèmes de succession survenus à la suite de la mort du sultan saâdien Ahmed El-Mansour Dahbi, terrassé en 1603 par la peste qu’apparut sur la scène politique et religieuse, Ibn Mahalli. Théologien, versé en mysticisme, celui-ci s’imposa d’abord comme prédicateur puritain dénonçant les corruptions de son temps, avant de se déclarer Mahdi "Attendu" haranguant les foules en vue de la guerre sainte à la suite de la cession de Larache aux Espagnols en 1610 par le prince El-Mamoun ainsi que l’occupation chrétienne des villes de Tanger, Sebta et Oran. Drainant un grand nombre de disciples, il se fit maître de Sijilmassa puis du Drâa en 1610, assiégea et conquit Marrakech, avant d’être assassiné au cours d’une bataille livrée en 1613 au nom du sultan saâdien Moulay Zidane par son ancien condisciple, le théologien et soufi, Yahya ben Abd-Allah El-Hahi. Malgré sa décapitation et l’exposition de sa tête sur les remparts de Marrakech, Ibn Mahalli resta longtemps assimilé par les milieux populaires au Mehdi Caché.

Ibn Abi Mahalli

 

Mahalli

 

kharita

 

ghazwa

 

rihla

Zaouïat-Al-Qadi

Le 3 octobre 2020

Source web Par : Facebook Splendor Morocco-Abel Adam

Les tags en relation


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/portailsy/www/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1305