En direct de Grèce la fréquentation touristique bat des records

En direct de Grèce   la fréquentation touristique bat des records



La hausse de la TVA dans les îles pourrait avoir impact sur la fréquentation l'an prochain. ©DR Suite à la mise en place d’un contrôle des capitaux, la fermeture des banques et l’arrivée massive de migrants, le secteur touristique craignait une baisse de la fréquentation. Mais les derniers chiffres sont très rassurants.  Selon la Confédération grecque du tourisme (SETE), la fréquentation en Grèce bat des records cette année malgré les craintes liées à la fermeture des banques fin juin et la mise en place d’un contrôle des capitaux. Ces mesures n’ont pas affecté les ressortissants étrangers qui pouvaient retirer de l’argent au guichet automatique sans restriction. D’après la SETE, du début de l’année jusqu’au 31 juillet, la fréquentation dans les aéroports du pays a augmenté de 6,9% par rapport à la même période de 2014. Athènes enregistre l’augmentation la plus spectaculaire avec, pour le seul mois de juillet, une fréquentation en hausse de 28% par rapport à l’an dernier. D’après la Banque de Grèce, les recettes touristiques ont également été accrues ces six derniers mois de l’ordre de 8,2%, soit 311 millions d’euros supplémentaires en comparaison de 2014. Les touristes américains ont dépensé en moyenne 1066 euros par séjour, les Britanniques 756 euros et les Français 688 euros. Plébiscité par les touristes étrangers, le pays a réussi à compenser la baisse du tourisme domestique, les Grecs ayant peu voyagé cet été en raison de la mise en place du contrôle des capitaux et en général de leur baisse de pouvoir d’achat depuis le début de la crise. 160 000 migrants depuis janvier Outre la fermeture des banques et la mise en place du contrôle des capitaux, la Grèce a dû faire face à l’arrivée depuis janvier de 160 000 migrants dans les îles de la mer Egée frontalière avec la Turquie. Les images diffusées dans les médias étrangers laissaient craindre aux hôteliers et commerçants des îles de Kos, Rhodes ou Lesbos de mauvaises répercussions. Mais à Lesbos, la baisse de fréquentation était plus liée aux Grecs (-40%) qu’aux visiteurs étrangers. Malgré ces bons résultats, les professionnels du secteur restent prudents face à la hausse de la TVA dans les îles et la restauration (passant de 13 à 23%) et à l’échéance des prochaines élections législatives, le 20 septembre. Le Président de la SETE, Andreas Andreadis, a déclaré à la presse que le tourisme allait supporter cette "nouvelle aventure" tout en espérant qu’un gouvernement stable sorte de ces élections. En septembre et en octobre, 5,5 millions de touristes étrangers sont encore attendus dans le pays, ce qui lui permettra de battre le record de l’année dernière et de dépasser les 25 millions de visiteurs étrangers en 2015. Le  27/ 08 / 2015 SOURCE WEB Par Tour Hebdo Tags : la Confédération grecque du tourisme (SETE)- la mise en place d’un contrôle des capitaux- la fréquentation dans les aéroports du pays a augmenté de 6,9%- les recettes touristiques– Les touristes américains- les Britanniques- la baisse du tourisme domestique- Turquie- îles de Kos, Rhodes ou Lesbos de mauvaises répercussions. Mais à Lesbos,- les professionnels du secteur restent prudents face à la hausse de la TVA- Le Président de la SETE, Andreas Andreadis-