Le Maroc à l’Honneur au Quai D’Orsay

Le Maroc à l’Honneur au Quai D’Orsay



SAR le Prince Moulay Rachid a pris part, hier à Paris, au dîner de célébration du 60-ème anniversaire des accords de La Celle-Saint Cloud. Ce dîner a été marqué par le discours de SM le Roi Mohammed VI à cette occasion, dont lecture a été donnée par SAR le Prince Moulay Rachid. Abderrafie Zouiten, DG de l’ONMT a, à cette occasion, fait une présentation des potentialités touristiques de Notre pays.   Dans le discours de SM le Roi, le Souverain a affirmé que la célébration du soixantième anniversaire des Accords de la Celle-Saint Cloud, fait partie des moments, qui marquent la riche histoire entre les deux pays, et qui soulignent la spécificité des liens forts qui les unissent. SM le Roi a en outre relevé que l’amitié entre le Maroc et la France devrait être toujours capable de se réinventer, pour rester en phase avec les évolutions que chacun de nos deux pays est en train de vivre, et pour relever ensemble des défis du 21ème siècle, notant que le Maroc et la France devront continuer d’avancer unis et exploiter leur intelligence collective pour apporter des réponses innovantes, aux grands questionnements qui interpellent la communauté internationale. De nombreuses personnalités ont été conviées à ce diner dont des entrepreneurs, des artistes et des intellectuels qui animent la relation d’amitié entre la France et le Maroc. Parmi ces personnalités, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, l’ambassadeur de France à Rabat Jean-François Girault, l’ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa et Abderrafie Zouiten, DG de l’Office National Marocain du Tourisme. Le Tourisme a été mis à l’honneur Le Tourisme a été mis à l’honneur puisque Abderrafie Zouitene, a expliqué aux invités présents, l’importance du secteur pour l’image du pays et pour mieux appréhender le Vivre Ensemble. « Les événements auxquels le Monde a eu à faire face il y a peu renforcent encore plus la nécessité de se rapprocher, de résister ensemble aux a priori, aux amalgames et aux peurs infondées. De par son histoire et sa tradition, le Maroc cultive la tolérance et le respect de l’autre, il conjugue avec bonheur ses identités multiples : il est arabe , il est tamarzight, il est berbère, il est juif. » a-t-il souligné. Un message fort en sens… « Le Maroc a donné sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohamed VI une nouvelle dynamique à son activité touristique durant ces quinze dernières années. Pourquoi ? Parce que au delà des retombées économiques et financières, le tourisme est la rencontre avec l'autre, la découverte de soi, le dialogue et l'échange : c'est un formidable rempart contre les radicalités. »a ajouté Abderrafie Zouitene.   L'équipe de Rahal La gastronomie n’a pas été en reste durant cet événement. Deux pays avec un art culinaire aussi raffinés ne pouvaient que s'entendre.L'entente entre les deux chefs français et marocain (Rahal) pour préparer le dîner a été plus que cordiale. Ils ont choisi d’offrir aux convives un menu inédit, qui marie les deux cultures dans un ballet de saveurs, d’arômes et de couleurs : la quiche et la brick s’y entendent à merveille, le dos de bar rôti faisait les yeux doux à la pastilla aux poulets et le couscous aux légumes a laissé gentiment sa place à l’ananas givré... Une gastronomie, symbole d’une entente retrouvée entre les deux pays. Le 11 Novembre 2015 SOURCE WEB Par Tourisma Post Tags : Prince Moulay Rachid- la célébration du soixantième anniversaire des Accords de la Celle-Saint Cloud– la relation d’amitié entre la France et le Maroc– le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius,- le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar– l’ambassadeur de France à Rabat Jean François Girault,- l’ambassadeur du Maroc à Paris, Chakib Benmoussa- Abderrafie Zouiten, DG de l’Office National Marocain du Tourisme- Le Tourisme a été mis à l’honneur– nouvelle dynamique à son activité touristique– il est arabe , il est tamarzight, il est berbère, il est juif- les deux chefs français et marocain (Rahal)– Une gastronomie, symbole d’une entente retrouvée entre les deux pays–