Rétro 2017 : L’année de la finance Participative

Rétro 2017 : L’année de la finance Participative

Bank Assafa, un modèle purement marocain

Les-banques-participatives-Maroc

Attijariwafa bank a décidé de se lancer dans la finance participative seule. Aucun partenaire institutionnel international n’a été désigné par le Groupe pour l’accompagner dans le lancement de sa banque participative. Bank Assafa est ainsi la première banque participative 100% marocaine à opérer. Dotée d’un capital initial de 200 millions de dirhams, Bank Assafa compte à ce jour environ 20 agences. La nouvelle banque axe son activité autour de cinq valeurs. L’ambition étant d’établir des liens de confiance solides avec les partenaires en partageant les mêmes valeurs universelles et en rassurant leurs choix de décision. La banque dispose d’une équipe dévouée pour la satisfaction des clients durant toutes les étapes de leurs projets. De même, Bank Assafa s’engage à répondre constamment aux attentes des partenaires les plus exigeants et ce à travers la mise en place de solutions innovantes adaptées à leurs situations. La banque participative d’Attijariwafa bank opte par ailleurs pour la clarté dans toutes les démarches qu’elle engage prônant ainsi la transparence dans ses transitions.

Umnia Bank ouvre le bal

C’est en mai 2017 que la première banque participative a annoncé le démarrage de son activité. Il s’agit d’Umnia Bank, fruit d’un partenariat entre le Groupe CIH (40%), Qatar International Islamic Bank (40%) et la Caisse de dépôt et de gestion (20%). Elle a été en effet la première banque à être autorisée par Bank Al-Maghrib à démarrer son activité participative. Un démarrage qui porte sur un capital de 600 millions de dirhams et l’ouverture de 20 agences au niveau national. Umnia Bank a pour ambition de contribuer à la bancarisation d’une nouvelle frange de la population en ciblant les clients ne disposant pas de comptes bancaires. Le deuxième objectif concerne l’équipement des clients bancarisés ne faisant pas appel aux produits de financement et d’épargne rémunérée. La nouvelle banque tend par ailleurs à adresser une clientèle soucieuse d’être en adéquation avec les valeurs qu’elle partage. Des orientations qui ont pour finalité de développer l’épargne et dynamiser l’investissement grâce aux nouveaux modes de financement apportés par la banque participative.

La qualité de service prônée par Al Akhdar Bank

Couvrir l’ensemble des bassins agricoles et assurer une couverture territoriale équilibrée, tels sont les objectifs que s’est fixés Al Akhdar Bank. Fruit d’un partenariat entre Crédit Agricole du Maroc et la Société islamique pour le développement du secteur privé (ICD), Al Akhdar Bank voit en la qualité de service non seulement un enjeu mais également une raison d’être. L’ambition étant de mettre le client au centre de ses préoccupations et de mettre en place tout ce qu’il faut pour répondre à ses besoins. Pour ce faire, la banque a développé une large gamme de produits ciblant particuliers, agriculteurs et industriels. Al Akhdar Bank travaille dans ce sens sur des produits innovants. Ainsi, les clients agriculteurs disposeront d’une offre de banque au quotidien adaptée à leurs besoins, en plus d’une offre de financement qui couvre tous leurs besoins. Les professionnels et les entreprises, quant à eux, profiteront d’une offre de financement adaptée, et ce à travers les instruments participatifs validés par le Conseil supérieur des ouléma. Une offre qui sera enrichie ultérieurement par des produits de Trade Finance pour les opérations à l’international.

Dar Al Amane, l’unique fenêtre opérationnelle

Alors qu’elles étaient trois banques autorisées à ouvrir des fenêtres participatives, Dar Al Amane a voulu être la première à franchir ce pas. La fenêtre participative du Groupe Société Générale incarne un modèle hybride portant sur la création d’une banque au sein de la banque. Dar Al Amane est à ce jour l’unique filiale au Maroc à avoir opté pour un réseau dédié à sa fenêtre participative. La banque mère a investi pour l’aménagement d’un nouveau réseau d’agences dédié à cette filiale. La fenêtre de la Société Générale compte se positionner en tant qu’acteur participatif moderne et connecté. C’est dans cette perspective que la nouvelle entité s’est dotée d’une gouvernance dédiée pour assurer une complète indépendance avec l’activité bancaire classique ainsi que d’un système d’information totalement étanche par rapport à celui de la banque classique.

Bank Al Yousr mise sur la compétitivité

Portant sur un capital initial de 340 millions de dirhams, le tour de table de Banque Al Yousr est constitué de la Banque centrale populaire (80%) et de Guidance Financial Group (20%). La banque participative du Groupe Banque centrale populaire, ayant vu le jour en août, articulera son activité autour d’une offre compétitive aux produits de la finance classique. Dans un premier temps, Bank Al Yousr proposera des produits familiers aux Marocains. Par la suite, Elle misera sur le potentiel intégral de la finance participative en déployant une panoplie de produits appropriés aux besoins des clients et de l’économie nationale. Pour asseoir son positionnement, Bank Al Youssr mise sur la proximité. Une politique qui se traduit par un réseau de distribution couvrant l’ensemble du territoire, la mise en ligne d’une banque digitale rendant la banque plus disponible ainsi que son interconnexion avec la Banque populaire mettant à la disposition des clients 1.700 guichets automatiques bancaires pour faciliter les retraits.

BTI Bank, la dernière à rejoindre le clan

Fruit d’une alliance entre BMCE Bank of Africa et Al Baraka Banking Group, Bank Al Tamweel wal Inmaa a ouvert ses portes mardi 26 décembre. Détenue à hauteur de 51% par BMCE Bank, BTI Bank incarne un modèle de banque participative de nouvelle génération. Une vision inspirée de l’expérience internationale d’Al Baraka Banking Group et du savoir-faire de BMCE Bank of Africa qui n’est plus à démontrer au niveau international. BTI Bank mettra en place une offre complète et innovante. L’entité qui portera son réseau à 37 agences d’ici 2022, mise sur la proximité. Elle s’engage dans ce sens à développer des solutions concrètes aussi bien pour les résidents que pour les Marocains du monde. Elle tend également à adresser les clients des six pays où la BMCE Bank est opérationnelle. L’offre de BTI Bank se caractérise pas sa diversité et son adaptation aux attentes de la clientèle. La banque servira pour un premier temps les particuliers qui profiteront d’un large panel de comptes et de cartes bancaires, financement immobilier, automobile et équipement et gestion des dépôts. Les professionnels et entreprises bénéficieront de services sur mesure ainsi que de l’accompagnement personnalisé de la banque participative.

Le 29 Décembre 2017

Source Web : Aujourd'hui le Maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation