Sahara : Antonio Guterres « préoccupé » par le regain de tensions à Guergarat

Sahara : Antonio Guterres « préoccupé » par le regain de tensions à Guergarat

Le secrétaire général de l’ONU a appelé le Maroc et Polisario « à éviter  une escalade de tensions ».

Dans un communiqué diffusé ce samedi 6 janvier, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres s’est dit « profondément préoccupé » par le regain de tensions dans les environs de Guergarat au niveau de la frontière maroco-mauritanienne. Cette intervention du numéro un de l’ONU intervient alors que le Maroc a dénoncé, le 5 janvier,  la présence d’éléments du Polisario dans la zone de tampon de Guergarat.

Cité dans le communiqué de l’ONU, le porte-parole adjoint de l’ONU, Farhan Haq, a déclaré que « le Secrétaire général souligne que le retrait des éléments du Front Polisario de Guerguerat en avril 2017, ainsi que le retrait antérieur des éléments marocains de la région, ont été essentiels pour créer un environnement propice à la reprise du dialogue sous les auspices de son Envoyé personnel Horst Kohler ».

Antonio Guteres a également appelé « les parties prenantes à exercer un maximum de retenue et à éviter une escalade des tensions » tout en affirmant que « le trafic civil et commercial régulier ne devrait pas être entravé et aucune mesure ne devrait être prise qui pourrait constituer un changement au statu quo de la zone tampon ».  Pour rappel, un camionneur passant par la frontière maroco-mauritanienne avait  déclaré le 4 janvier à Telquel Arabi que des éléments du Polisario ont arrêté plusieurs camions immatriculés au Maroc pour les fouiller tandis que leurs propriétaires ont été privés de leur téléphone portable. Invités par la Minurso à quitter la zone de Guergarat, les éléments du Polisario ont refusé de répondre à cette demande.

Ce regain de tensions dans la zone de Guergarat coïncide avec la prise de fonction du nouveau chef de la Minurso, le Canadien Colin Stewart,  arrivé à Laayoune le 28 décembre  pour prendre ses fonctions. Elle coïncide aussi avec le passage du rallye automobile "Africa Eco Race" qui traverse actuellement les provinces du Sud.

Le 06 Janvier 2018

Source Web : Telquel

Les tags en relation

 

Les articles en relation