MRE: un riche vivier de compétences

MRE: un riche vivier de compétences

Le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration a décidé de mettre les bouchées doubles pour mettre en exergue la force des Marocains du monde. Avec le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, il organise, ce 5 octobre à Skhirat, le 1er forum dédié à la mobilisation des compétences marocaines du Canada et a choisi comme thème central le développement de l’industrie aéronautique. Seront sollicités près de 200 experts et personnalités tels que des investisseurs et responsables institutionnels des deux pays, ainsi que des partenaires techniques et financiers, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition de 27 septembre.

L’objectif de cette rencontre est loin d’être anodin. Les responsables marocains espèrent que ce forum sera attractif pour les investisseurs étrangers dans ce secteur de pointe. Bref, ils capitalisent sur l’expérience acquise par le Royaume dans ce domaine, comme le précise le journal.

Les temps forts attendus? Le lancement officiel du Réseau des compétences marocaines en aéronautique au Canada (Aeromac), la présentation de plusieurs projets, la signature d’un protocole d’entente (consolidation des chaînes d’approvisionnement Maroc-Canada), ainsi que la programmation d’une mission d’affaires qui commencera, quant à elle, le 1er octobre, par la visite d’entreprises et d’instituts de formation à Casablanca et à Tanger. Cette mission a à la fois pour but de mettre en valeur le potentiel d’investissement des compagnies canadiennes au Maroc et de renforcer la veille technologique pour le transfert des connaissances au Maroc à travers la formation et les échanges avec les universités, ajoute le quotidien.

Le 26 Septembre 2018

Source web par: le 360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Barceló mise gros sur Marrakech

Barceló mise gros sur Marrakech

Le groupe hôtelier espagnol Barceló arrive à Marrakech. Après l’ouverture de trois nouveaux hôtels à Tanger, Agadir et Casablanca, il vient d’investir...