Le roi Mohammed VI accorde une dernière chance à El Othmani

Le roi Mohammed VI accorde une dernière chance à El Othmani

Le roi Mohammed VI a accordé un nouveau délai au Chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani et à huit de ses ministres pour lui soumettre le programme de mise à niveau de l’offre de Formation professionnelle et de rénovation des filières et des méthodes pédagogiques.

En cours de finalisation, le programme fera l’objet d’une présentation lors d’une prochaine et dernière réunion de la commission.

Selon Assabah, les ministres concernés, qui ont soumis une première version du programme au Souverain, ont exprimé leur inquiétude quant à une colère royale qui pourrait les éjecter de leurs postes.

«Après avoir terminé le Conseil du gouvernement vers 13H15, la commission s’est rendue au Palais royal de Rabat où s’est déroulée la séance de travail présidée par le roi Mohammed VI. Avant d’entamer la réunion, les ministres convoqués craignaient d’être limogés», ont confié des sources au quotidien.

Et d’ajouter que le roi Mohammed VI a ordonné au Chef de l’exécutif et à ses ministres d’apporter quelques modifications à la version du programme qui lui a été soumise.

Rappelons que le Souverain avait donné ses instructions le 1er octobre 2018 afin que cette commission présidée par le chef du gouvernement élabore et soumette dans un délai de 3 semaines un programme de projets et mesures précis et d’application immédiate qui seront notamment financés avec le concours du Fonds Hassan II.

Le 27 octobre, alors que l’échéance est arrivée à son terme, la Commission a demandé au roi de lui accorder un court délai pour parachever la mission qui lui a été confiée. “Vu l’importance que le roi ne cesse d’accorder à la promotion du secteur de la formation professionnelle et le souci du souverain quant à la qualité des programmes et des propositions qui seront présentés par la commission, le roi a bien voulu donner son approbation à cette requête”, avait annoncé un communiqué du Cabinet royal.

Cette commission se compose d’Omar Azzimane, conseiller du roi et président du Conseil supérieur de l’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique, Fouad Ali El Himma, conseiller du Souverain, Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur, Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, Saaïd Amzazi, ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Abdelkader Amara, ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Anas Doukkali, ministre de la Santé, Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du Transport aérien, de l’Artisanat et de l’Economie sociale, Mohamed Yatim, ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, et Loubna Tricha, directrice générale de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail.

Le 26/02/2019

Source web Par Yabiladi

AMDGJB

Plaquette de l'AMDGJB-Geoparc Jbel Bani

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Nouvelle colère du roi Mohammed VI

Nouvelle colère du roi Mohammed VI

À l’horizon 2025, la pénurie d’eau se fera pressante, avec une réserve de 500 m3 d’eau potable, contre 720 m3, aujourd’hui, et, 1700 m3, dans les ann...