Le Maroc élu à l’unanimité coordonnateur de l’Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire : Une première en Afrique et dans le monde arabe

Le Maroc élu à l’unanimité coordonnateur de l’Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire : Une première en Afrique et dans le monde arabe

Le Royaume du Maroc a été élu, vendredi à l’unanimité, coordonnateur du Groupe de mise en œuvre et d’évaluation (IAG) de l’Initiative globale de lutte contre le terrorisme nucléaire (IGLTN) pour la période 2019-2021, par les 88 pays partenaires participant à la 11ème réunion plénière de l’IGLTN, qui s’est tenue du 5 au 7 juin 2019 à Buenos Aires, en Argentine.

C’est la 1ère fois qu’un pays arabe et africain assume une telle responsabilité dans le cadre de l’Initiative globale.

L’IAG, organe politique principal de l’IGLTN, a pour mandat de faciliter la mise en œuvre de la déclaration de principes et les termes de références de l’Initiative Globale, et d’assurer sur le plan opérationnel la synergie entre les différents groupes de travail techniques et la promotion des priorités stratégiques.

Co-présidée par les Etats-Unis et la Russie, l’Initiative compte aujourd’hui 88 Etats-partenaires et 6 organisations internationales.

L’élection du Maroc en tant que coordonnateur de cette Initiative est une reconnaissance internationale des efforts entrepris par le Royaume au niveau national, en application des Hautes orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, qui prônent une approche proactive et multidimensionnelle dans la lutte contre le terrorisme. Elle représente également une confirmation de l’engagement indéfectible du Royaume dans la lutte contre le terrorisme sur les plans régional et international. Le Royaume du Maroc était représenté à la 11ème réunion plénière de l’IGLTN par une importante délégation interministérielle conduite par Redouane Houssaini, directeur des Nations Unies et des organisations internationales au ministère des affaires étrangères et de la coopération internationale, et qui assumera le rôle de Coordonnateur de l’IAG pour un mandat de deux ans jusqu’à 2021, en étroite coordination avec la co-présidence américaine et russe.

Le 10/06/2019

Source web par Aujourd'hui Le Maroc 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le programme «Tayssir» renforcé

Le programme «Tayssir» renforcé

Le ministère de l'Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a annoncé le dé...