Près de 50% des violences subies par les femmes sont psychologiques

Près de 50% des violences subies par les femmes sont psychologiques

La violence psychologique est la plus fréquente dans le milieu conjugal et représente 96,5% des formes de violence. C’est la ministre de la Famille, de la Solidarité, de l'Egalité et du Développement social, Bassima Hakkaoui, qui l’affirme.

S'exprimant lors d'une rencontre consacrée à la présentation des résultats de la 2e enquête nationale sur la prévalence de la violence à l'égard des femmes, la ministre précise que la violence psychologique est la plus fréquente, représentant 49,1% des formes de violence subie par les femmes.

Cette enquête initiée par le groupe de travail thématique sur l'égalité et la parité à la Chambre des représentants, montre que la prévalence de la violence au cours des 12 derniers mois, à partir de la date de réalisation de l'enquête (2 janvier - 10 mars 2019) a atteint 54,4%, notant que ce taux est le plus élevé dans les zones urbaines, soit 55,8%, alors qu'il s'élève à 51,6% dans les zones rurales.

Bassima Hakkaoui a souligné également qu’en milieu familial 17,9% des femmes marocaines ont été exposées à la violence, avec une prévalence de 92,2% de violence psychique, 21,5% de violence physique et 2,2% de violence sexuelle.

Hakkaoui a aussi révélé que d’après les premières conclusions de l'enquête, 24,3% des femmes employées ont été violentées en milieu professionnel, alors que 30,9% des femmes divorcées et veuves sont victimes de violence. L'enquête fait également état de 52,2% de violence conjugale et 54,4% de violence parmi les fiancées avant leur mariage.

Le 09/07/2019

Source web Par Le Matin

Les tags en relation

 

Les articles en relation