Le Maroc ambitionne d’accueillir 500 000 touristes chinois par an

Le Maroc ambitionne d’accueillir 500 000 touristes chinois par an

Le nombre de voyageurs en provenance de l’Empire du Milieu est passé de 10 000 à 132 000, entre 2015 et 2018. Le marché chinois continue d’offrir d’importantes perspectives de développement.

Le Maroc s’efforce d’attirer un maximum de visiteurs chinois. L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) a signé, le 6 septembre à Rabat, avec « C Trip », première agence de tourisme chinoise en ligne, un partenariat de Co-marketing d’une durée de trois ans. Le partenariat en question a pour objectif de « renforcer le flux des touristes chinois sur la destination Maroc ». La finalité est d’atteindre, à terme, le chiffre de 500 000 touristes chinois par an. A cet effet, l’ONMT et C TRIP se sont engagés à mutualiser leurs moyens pour accroître la visibilité de la destination Maroc en Chine, notamment via des campagnes publicitaires digitales.

A l’heure actuelle, la Chine constitue un « marché à très haut potentiel » pour le tourisme marocain. Le nombre de voyageurs en provenance de l’Empire du Milieu a, en effet, connu une croissance importante ; passant de 10 000 à 132 000, entre 2015 et 2018.

Adel El Fakir, Directeur Général de l’ONMT, constate que le marché chinois a enregistré une « croissance fulgurante » depuis 2016 et qu’il ouvre des perspectives de développement « hors du commun ». Et d’en déduire qu’ « il est important de démarcher les plus grands prescripteurs de voyage chinois, afin qu’ils nous accompagnent dans notre stratégie ».

Avec près de 300 millions d’utilisateurs actifs, C Trip est la plus grande agence de voyage en ligne chinoise. L’entreprise emploie plus de 30 000 personnes et son chiffre d’affaires annuel dépasse les 4 milliards de dollars. C Trip fournit des offres de billets d’avion, de logements de vacances, de croisières, de voyages d’affaires, etc. Son réseau d’établissements compte plus de 1,2 millions d’hôtels dans 200 pays et régions. Son réseau de vols compte, pour sa part, plus de 2 millions d’itinéraires aériens reliant plus de 5000 villes à travers le monde.

Le  6 Sep 2019

Source web Par la vie eco

Les tags en relation

 

Les articles en relation

"All Inclusive", une vraie catastrophe

Le changement observé dans le comportement du touriste consommateur est suffisamment néfaste, mais la situation est devenue beaucoup plus alarmante avec l'...

Ouverture de l’IGTM Marrakech

Ouverture de l’IGTM Marrakech

On peut dire que le Maroc a réussi l’organisation de l’IGTM à Marrakech, une première pour le pays. Certainement que l’autre réussite de COP 22 égale...