Le Prix Mondial d’Architecture et de Design (Versailles) décerné à Paris à la nouvelle gare ferroviaire de Kénitra

Le Prix Mondial d’Architecture et de Design (Versailles) décerné à Paris à la nouvelle gare ferroviaire de Kénitra

Paris- Le Prix Mondial d’Architecture et de Design (Prix Versailles), catégorie « Gares et Stations », a été décerné, jeudi soir au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la science et la culture (Unesco), à Paris, à la nouvelle gare ferroviaire de Kénitra qui a remporté la mention «Extérieur».

Le Prix a été remis à l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, désigné par SM le Roi Mohammed VI pour recevoir cette distinction, par le Président de l’Union Internationale des Architectes Thomas Vonier, également membre du jury 2019 de ce prestigieux prix, et ce lors d’une cérémonie grandiose en présence de nombreuses personnalités des mondes diplomatique, des arts et de la culture.

M. Benmoussa était accompagné, lors de la réception de ce prix, de l’ambassadeur, Représentant permanent du Royaume du Maroc auprès de l’Unesco, Samir Addahre et du Directeur général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), Mohamed Rabie Khlie.

Etaient également présents les architectes concepteurs de cette gare: Omar Kobité du cabinet d’architectes (OKA), basé à Casablanca, et Silvio d’Ascia du cabinet d’architectes (SAA-Paris).

Dans un mot de remerciements, l’ambassadeur du Maroc en France s’est dit très honoré par cette distinction qui est « d’abord, une reconnaissance à Sa Majesté le Roi pour les grands projets d’infrastructures, d’équipements du pays et de mise à niveau des villes ». Cette distinction est aussi « une considération pour le continent africain », a affirmé M. Benmoussa.

L’ambassadeur marocain n’a pas manqué également de féliciter « l’ONCF pour ce prestigieux prix, ainsi que toute l’équipe derrière ce projet ».

Le Prix Versailles, en écho à ce joyau architectural français symbole mondial de beauté et d’élégance, récompense les réalisations les plus remarquables, du point de vue de l’architecture intérieure comme extérieure, dans plusieurs autres catégories (Magasins, Galeries marchandes, Hôtels, Restaurants).

Pour l’Edition 2019, le Prix a décidé d’incorporer également la catégorie « Gares et Stations » qui récompense la plus belle gare au monde, ainsi que le plus bel intérieur et le plus bel extérieur.

Dans cette catégorie, le Prix Versailles a été attribué au centre de transport touristique du lac de Yangcheng (Suzhou, Chine).

Les mentions «Intérieur » et « Extérieur », sont revenues à la gare de Montpellier Sud de la France et à la gare de Kénitra (Maroc).

Cette nouvelle catégorie du Prix permet d’envoyer un signal durable sur le rôle capital et universel que jouent ces infrastructures en faveur des échanges sociaux, économiques et culturels.

Les critères utilisés pour élire les plus belles réalisations au monde incorporent à la fois l’innovation, la créativité, l’écho au patrimoine local, naturel et culturel, la performance écologique, ainsi que les valeurs de convivialité et de participation auxquelles les Nations Unies sont attachées.

La nouvelle gare ferroviaire de Kénitra dédiée au Train à Grande Vitesse (AL BORAQ), lancée par SM le Roi Mohammed VI en novembre 2018, est un joyau architectural conçue dans le respect de l’environnement, en utilisant les nouvelles technologies liées à l’efficacité énergétique.

La nouvelle gare qui a nécessité des investissements de l’ordre de 400 millions de dirhams, a été conçue par les cabinets d’architectes Omar Kobité (OKA), basé à Casablanca, Silvio d’Ascia Architecte (SAA-Paris), et EGA – Erik Giudice Architects (Paris), pour le compte de l’ONCF.

Le jury de l’édition 2019, présidé par Francesco Bandarin, l’ancien sous-directeur général pour la Culture de l’UNESCO, rassemblait les architectes David Adjaye, Kazuyo Sejima et Thomas Vonier, accompagnés par le chef cuisinier espagnol Ferran Adrià, la créatrice de mode néerlandaise Iris van Herpen, la chef d’orchestre mexicaine Alondra de la Parra, et le créateur et designer français Philippe Starck.

Le 12 septembre 2019            

Source web Par Mapexpress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Le roi Mohammed VI recadre El Othmani

Le roi Mohammed VI recadre El Othmani

Le roi Mohammed VI a présidé, ce jeudi au Palais royal de Rabat, une séance de travail consacrée au suivi de la question de la qualification et de la modern...

En 20 ans...

En 20 ans...

Personne n’imaginait le Maroc sans feu Hassan II. A sa disparition le 23 juillet 1999, tous les regards se sont braqués sur Sidi Mohammed, le prince héritie...