Les parlementaires disent NON à l’augmentation de la taxe sur l’alcool!

Les parlementaires disent NON à l’augmentation de la taxe sur l’alcool!

Même le PJD s’y oppose! Le débat tenu à la deuxième Chambre du Parlement portait essentiellement sur l’augmentation de la taxe sur l’alcool au Maroc. Unanimes, les conseillers ont dit non.

Lors de l’examen du PLF 2020 à la deuxième Chambre du Parlement, l’augmentation relative à la taxe sur les boissons alcoolisées n’a laissé personne indifférent. Les conseillers ont estimé que cela impacterait non seulement le tourisme mais aussi le moral des citoyens marocains qui consomment beaucoup d’alcool selon les chiffres annuels.

Le Ministre des finances avait pourtant nié toute intention d’augmenter les prix de l’alcool. Les conseillers n’ont toutefois pas raté l’occasion pour avancer leurs arguments. Pour le PJD, une éventuelle augmentation «encouragerait les trafiquants et la contrebande d’alcool, ce qui constituerait un grave danger pour la santé des citoyens», peut-on lire.

A l'unanimité, les représentants ne voient aucun intérêt derrière cette possible hausse qui selon eux, se répercutera négativement sur l’activité touristique ainsi que sur le pouvoir d’achat des citoyens.

Très consommé par les marocains, l’alcool «rapporte à l’Etat beaucoup plus que les recettes générées par les accords de pêche signés avec l’Union Européenne » d’après les chiffres du Ministère des finances.

Notons que les marocains consomment en moyenne 103 millions de litres de bière par an. Une hausse de 7% de la consommation des boissons alcooliques  a été enregistrée entre 2018 et 2019.

Le 27/11/2018

Source web Par les infos

Les tags en relation

 

Les articles en relation