Donald Trump dévoile son plan de paix pour le conflit israélo-palestinien

Donald Trump dévoile son plan de paix pour le conflit israélo-palestinien

Donald Trump vient de présenter, ce mardi, une « solution réaliste à deux Etats » pour résoudre le conflit israélo-palestinien. Le « deal du siècle » serait conditionnerait toutefois la naissance d’un Etat palestinien au « rejet clair du terrorisme » et ferait d’Al Qods la « capitale indivisible d’Israël ».

Accompagné par Premier ministre israélien, son « grand ami » Benjamin Netanyahu, reçu dès lundi dans le Bureau ovale, Donald Trump vient de dévoiler les contours du fameux « deal du siècle ».

« Ma vision présente une occasion gagnant-gagnant pour les deux parties, une solution réaliste à deux États qui résout le risque que représente un État palestinien pour la sécurité d’Israël », a-t-il dit lors d’une déclaration à la Maison Blanche.

Le « futur État palestinien » ne verrait le jour que sous plusieurs « conditions », dont « le rejet clair du terrorisme ». Il pourrait avoir « une capitale palestinienne à l’est d’Al Qods », a assuré le président des États-Unis. Les États-Unis sont en outre prêts à « reconnaître la souveraineté israélienne sur des territoires » occupés, dont il n’a pas précisé l’ampleur.

Selon le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a également pris la parole, sous le nouveau plan proposé par Donald Trump, les réfugiés palestiniens n’auront pas droit au retour en Israël. Le Premier ministre israélien s’est dit prêt à négocier avec les Palestiniens pour leur accorder « un chemin vers un futur État », mais a posé comme condition qu’ils reconnaissent Israël comme un « État juif ».

De son côté, la Palestine, absente comme une grande partie des pays arabes, a appelé à une réunion d’urgence de la Ligue arabe pour discuter du plan de paix américain au Moyen-Orient. Les dirigeants palestiniens rejette de facto, l’idée de l’annexion par Israël de la vallée du Jourdain, vaste zone stratégique de la Cisjordanie occupée où l’armée israélienne a annoncé avoir renforcé sa présence.

Le 25/01/2020

Source web Par Hespress

Les tags en relation

 

Les articles en relation

#MAROC_INTERNATIONAL_GEOPOLITIQUE

#MAROC_INTERNATIONAL_GEOPOLITIQUE

Le monde sera-t-il "zéro polaire" (pour reprendre la formule de Laurent Fabius), un monde sans gendarmes où les puissances se montreraient impuissantes à pes...