TSGJB BANNER

Vidéo. Infrastructures: la France lorgne les contrats du port de Dakhla et de la LGV Marrakech-Agadir

Vidéo. Infrastructures: la France lorgne les contrats du port de Dakhla et de la LGV Marrakech-Agadir

La France, par la voix de son ministre délégué des Transports, Jean-Baptiste Djebbari, ne cache pas ses visées et entend bien contribuer à la réalisation de grands projets structurants au Maroc, notamment le port Atlantique de Dakhla et la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Marrakech à Agadir.

Interrogé par Le360 sur une éventuelle participation de la France dans la réalisation du futur grand port de Dakhla, le ministre français, qui venait de s'entretenir avec son homologue marocain, Abdelkader Amara, a affirmé que son pays souhaite prendre part aux projets portuaires et continuer d'être un partenaire privilégié du Royaume, affirmant avoir relayé un message dans ce sens au ministre marocain.

Outre le grand port de Dakhla, Jean-Baptiste Djebbari a laissé entendre que la France est disposée à contribuer à la  réalisation de la LGV devant relier Marrakech à la capitale du Souss. Ce dernier projet a été au centre des entretiens entre les deux ministres, ce jeudi 25 mars 2021, à Rabat.

"Nous avons évoqué les grands projets structurants du Maroc dont la LGV pour laquelle nous avons obtenu un accord de principe selon lequel la France pourrait participer au financement ". La France a déjà contribué de façon significative au financement de la LGV Tanger-Casablanca.

Après avoir visité le fleuron portuaire national Tanger-Med, premier port à conteneurs en Méditerranée, le ministre français a rejoint Rabat, jeudi, à bord de la LGV Al Boraq.

Durant son séjour de 48 heures au Maroc, Jean-Baptiste Djebbari devrait évoquer également le partenariat dans le domaine de l'aéronautique, notamment lors de son entretien avec la ministre du Tourisme et du Transport aérien, Nadia Fettah Alaoui. Le 360 a appris que Djebbari pourrait proposer au Maroc l'achat d'avions Airbus, et ce, dans le cadre du renouvellement de la flotte de Royal Air Maroc.

Ce vendredi 26 mars, avant de regagner Paris via Casablanca, le ministre français rencontrera Moulay Hafid Elalami, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie verte et numérique. Au programme figure également une visite des infrastructures et installations du tramway de Casablanca, dont l’exploitation est confiée à RATP Dev Casablanca, filiale à 100% du groupe français RATP.

Le 25 mars 2021

Source web Par : le360

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Afrique, la concurrence de haut vol

Afrique, la concurrence de haut vol

Encouragées par un marché prometteur, les compagnies africaines déploient leurs ailes et partent à la conquête de l’espace aérien du continent, au risqu...