TSGJB BANNER

Etats généraux du tourisme mondial

Etats généraux du tourisme mondial

L’impact dévastateur de la pandémie de COVID-19 sur le tourisme mondial s’est prolongé jusqu’en 2021, avec de nouvelles données montrant une baisse de 87% des arrivées de touristes internationaux en janvier par rapport à 2020. Les perspectives pour le reste de l’année restent prudentes car le monde L’Organisation du tourisme (OMT) continue d’appeler à une meilleure coordination des protocoles de voyage entre les pays afin de garantir le redémarrage en toute sécurité du tourisme et d’éviter une autre année de pertes massives pour le secteur.

Après une fin difficile de 2020, le tourisme mondial a subi de nouveaux revers au début de l’année, les pays ayant resserré les restrictions de voyage en réponse à de nouvelles épidémies de virus. Selon la dernière édition du Baromètre OMT du tourisme mondial, toutes les régions du monde ont continué à enregistrer d’importantes baisses des arrivées de touristes au cours du premier mois de l’année. Les tests obligatoires, les mises en quarantaine et, dans certains cas, la fermeture complète des frontières, ont tous entravé la reprise des voyages internationaux. En outre, la vitesse et la distribution du déploiement de la vaccination ont été plus lentes que prévu, retardant encore le redémarrage du tourisme.

L’Asie et le Pacifique (-96%), la région qui continue d’avoir le plus haut niveau de restrictions de voyage en place, a enregistré la plus forte baisse des arrivées internationales en janvier. L’Europe et l’Afrique ont toutes deux enregistré une baisse de 85% des arrivées, tandis que le Moyen-Orient a enregistré une baisse de 84%. Les arrivées internationales dans les Amériques ont diminué de 79% en janvier, après des résultats quelque peu meilleurs au dernier trimestre de l’année.

Avec 32% de toutes les destinations mondiales complètement fermées aux touristes internationaux au début du mois de février, l’OMT prévoit des premiers mois difficiles de 2021 pour le tourisme mondial.

Sur la base des tendances actuelles, l’OMT s’attend à ce que les arrivées de touristes internationaux diminuent d’environ 85% au premier trimestre de 2021 par rapport à la même période de 2019. Cela représenterait une perte d’environ 260 millions d’arrivées internationales par rapport aux niveaux d’avant la pandémie. Pour l’avenir, l’OMT a esquissé deux scénarios pour 2021, qui envisagent un possible rebond des voyages internationaux au second semestre. Celles-ci reposent sur un certain nombre de facteurs, notamment une levée majeure des restrictions de voyage, le succès des programmes de vaccination ou la mise en place de protocoles harmonisés comme le Digital Green Certificate prévu par la Commission européenne.

Le premier scénario indique un rebond en juillet, qui se traduirait par une augmentation de 65% des arrivées internationales pour l’année 2021 par rapport aux creux historiques de 2020. Dans ce cas, les arrivées seraient encore 55% inférieures aux niveaux enregistrés en 2019. Le second scénario envisage un rebond potentiel en septembre, conduisant à une augmentation de 30% des arrivées par rapport à l’année dernière. Pourtant, ce serait 67% en dessous des niveaux de 2019.

Le 01/04/2021

SOURCE WEB PAR premiumtravelnews

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Comment financer la survie du tourisme ?

Comment financer la survie du tourisme ?

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) a de nouveau convoqué son Comité mondial de crise du tourisme pour diriger le secteur dans l’harmonisation des p...

Eviter le pire

Eviter le pire

La crise du Covid-19 va-t-elle précipiter la fin de la mondialisation marchande et libérale et l’émergence d’un nouveau modèle de développement, plus ...