TSGJB BANNER

Clôture à Marrakech d'une conférence sur les débuts de la dynastie alaouite au Maroc

Clôture à Marrakech d'une conférence sur les débuts de la dynastie alaouite au Maroc

Une conférence placée sous le thème "Les débuts de la dynastie alaouite au Maroc : histoire, patrimoine et développement" a clôturé ses travaux, dimanche à Marrakech, avec la participation d'un parterre de professeurs universitaires, de chercheurs et d’académiciens. Deux jours durant, cette rencontre scientifique a abordé les premiers signes de l’établissement de la dynastie alaouite et ses prolongements civilisationnels, ainsi que la contribution de ses Sultans Chérifiens au façonnement des contours de l’identité marocaine, et ce grâce à l’addition de leurs qualités religieuses et spirituelles et de leur sérénité politique, sociale et économique. La cérémonie de clôture a été marquée notamment par la signature d’une convention de partenariat entre le ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports (Département de la culture) et la Fondation Moulay Ali Cherif Al-Mourrakouchi, visant à faire connaître l’histoire et la civilisation du Royaume sous le règne de la dynastie alaouite. Paraphée par le ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Othmane El Ferdaous, et le président de la Fondation Moulay Ali Cherif Al-Mourrakouchi, Moulay Slama Alaoui, en présence du wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi-Lahlou, la convention vise à promouvoir les composantes de la culture marocaine et à faciliter l’accès des citoyens à cette culture à travers le renforcement des mécanismes du rayonnement et la diversification de l’offre culturelle. Tenu sous le thème "La charge du pouvoir et la sagesse de la gouvernance", ce conclave a été organisé par la Fondation Moulay Ali Cherif Al-Mourrakouchi en partenariat avec la Direction régionale de la culture à Marrakech et la Faculté des lettres relevant de l'université Cadi Ayyad (UCA). Cette conférence s’est déclinée en trois sessions scientifiques. La première a porté sur "le Maroc et le tournant du 11ème siècle de l’Hégire/17è siècle, les conjonctures et les variables", alors que les deuxième et troisième sessions ont été axées respectivement sur "L’édification de l’Etat et la compétence de la gouvernance" et "Le patrimoine culturel dans la ville de Marrakech". Parallèlement aux travaux de cette conférence, il a été procédé à l’organisation par Khalid Naji, chercheur spécialiste en numismatique, d’une exposition des monnaies marocaines au début de l’ère de la dynastie alaouite. Par ailleurs, une table ronde s’est tenue sur la stratégie médicale de prévention et le renforcement des capacités du système de santé au Maroc face à la pandémie de Covid-19, en puisant dans l’histoire du pays en matière de lutte contre les épidémies et pandémies, avec la participation de représentants de la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech.

Le 06 avril 2021

Source web Par : libération

Les tags en relation

 

Les articles en relation

POUR DES SCENARII DURABLES POST-COVID

POUR DES SCENARII DURABLES POST-COVID

Certains auront voulu, ces dernières années réduire toutes idées de Prospectives, Projections, en de simples phobies philosophiques ! Ils refusaient en cela...