TSGJB BANNER

De Ouarzazate à Merzouga, nos plus belles étapes dans le Sud marocain

De Ouarzazate à Merzouga, nos plus belles étapes dans le Sud marocain

De longs rubans d'oasis verdoyantes, des montagnes ocre qui virent au rouge vif, des dunes blondes ondulant sous le ciel azur... Le sud du Maroc séduit avec ses incroyables contrastes de couleurs. Tour d'horizon des merveilles à ne pas manquer !

Niché entre les sommets de l'Atlas et les immensités du désert, le sud-est du royaume est un territoire singulier. À partir d’Ouarzazate, vous changez de pays et entrez dans le monde saharien. Sur la route des mille kasbahs, vous admirez le génie architectural des populations berbères qui ont érigé ces impressionnantes forteresses en terre. Dans les palmeraies, à l'ombre des dattiers, vous découvrez les secrets de l'irrigation transmis de génération en génération. Dans les sables de Merzouga ou de l'erg Chegaga, vous buvez le thé en regardant le coucher de soleil illuminer les dunes infinies. Si le Sahara et les dromadaires vous ont toujours fait rêver, le sud du Maroc est l'endroit idéal pour vous initier !

La kasbah Taourirt à Ouarzazate                                    

kasbah-Taourirt

L'intérieur de la kasbah Taourirt. Adobe Stock

Considérée comme la porte du Sud, Ouarzazate est le point de départ idéal pour votre séjour. La kasbah Taourirt est un monument incontournable de la cité. Cette imposante construction en terre vous donnera un premier aperçu de l'architecture traditionnelle de la région. Admirez la finesse des décorations qui ornent les façades. L'intérieur du bâtiment est tout aussi ravissant, avec des murs parés de stuc et de faïences et des plafonds en bois de cèdre sculpté. Ce raffinement rappelle que l'endroit a été aménagé par Thami El Glaoui, le pacha de Marrakech, qui y résida avec sa famille jusqu'en 1956. Votre visite sera l'occasion d'en apprendre plus sur ce personnage célèbre de l'histoire du pays.

Notre conseil : pour saisir l'histoire du lieu, le mieux est de prendre un guide à l'entrée (comptez 7-12 € selon vos talents de négociateur) ou par l'intermédiaire de votre hôtel. L'entrée coûte 2 € (20 dirhams). Tél. : +212 675 046 730.

Le ksar d'Aït Benhaddou

ksar d'Aït Benhaddou

Bâti sur une colline dominant un oued, ce village fortifié est entouré de murs défensifs renforcés par des tours d'angle. Adobe Stock

À 30 kilomètres d’Ouarzazate, le ksar d'Aït Benhaddou est l'un des plus beaux exemples de l'architecture en terre crue du Sud marocain. Avec la kasbah, le ksar fait partie des constructions traditionnelles des Berbères vivant dans ces régions présahariennes. Classé à l'Unesco, Aït Benhaddou est l'un des mieux conservés. Bâti sur une colline dominant un oued, ce village fortifié est entouré de murs défensifs renforcés par des tours d'angle. Flânez dans les ruelles, admirez les maisons en brique rouge, puis montez au sommet profiter d'un panorama grandiose. Si vous êtes cinéphile, vous aurez un air de déjà-vu ! Des films célèbres y ont été tournés, dont Lawrence d'Arabie de David Lean, Gladiator de Ridley Scott ou la série culte Game of Thrones .

Pratique : Le site possède deux entrées gratuites. Deux autres entrées se font par des maisons privées aménagées en musées, où vous pouvez découvrir la vie quotidienne d'antan. Pour les visiter, comptez 1 €.

La palmeraie de Skoura

palmeraie-Skoura

La kasbah Amridil, une petite merveille d'architecture, avec ses murs ocre incrustés de frises. Adobe Stock

À 44 kilomètres à l'est d’Ouarzazate, Skoura marque le début de la vallée du Dadès et de la route des mille kasbahs. Au printemps, l'Atlas enneigé contraste avec la verdure de l'immense palmeraie. Vous vous baladez dans les jardins cultivés, entre oliviers, amandiers, figuiers et grenadiers. L'oasis est connue pour ses nombreuses kasbahs disséminées au milieu de la végétation. Ne manquez pas la kasbah Amridil, une petite merveille d'architecture, avec ses murs ocre incrustés de frises, son jardin central et ses tours crénelées. Entrée : 20 DH (2 €), ou 50 DH (5 €) pour une visite guidée. Tél. : +212 524 852 279.

Pratique : si vous voulez vous mettre au vert, de nombreux établissements sont nichés au cœur de la palmeraie. Ils pourront vous arranger un tour avec un guide pour découvrir le système des khettaras, un réseau de canaux d'irrigation permettant le partage des eaux entre les différents agriculteurs.

Kelaat M'Gouna et la vallée des Roses

vallée-Rosesvallée-Roses

La vallée séduit par ses couleurs éclatantes : la terre vire du rose au rouge vif et les montagnes sont tapissées de vergers aux teintes verdoyantes. Adobe Stock

À 50 kilomètres de Skoura, la région de Kelaat M'Gouna est réputée pour la culture de la rose de Damas. À la floraison, en avril-mai, un joli parfum embaumera votre chemin. Les fleurs sont distillées pour faire de l'eau de rose et des produits dérivés : parfums, savons, maquillage. Dans la ville, vous pouvez visiter les usines de distillerie ou même assister à la fête des roses début mai. Cette vallée séduit aussi par ses couleurs éclatantes : la terre vire du rose au rouge vif et les montagnes sont tapissées de vergers aux teintes verdoyantes. En été, vous vous reposez au milieu des amandiers, des figuiers et des abricotiers. Une belle étape parfumée !

Notre conseil : au nord de Kelaat M'Gouna, Bou Taghrar est un charmant village pour séjourner. La maison d'hôtes La Kasbah des Montagnes organise des excursions pour explorer les trésors de la région, comme les gorges de M'Goun et les cascades d'Ameskur. Contactez Mohamed Ait Lahri : kasbahdesmontagnes@gmail.com. Tél./Whatsapp : + 212 601 40 41 14 / + 212 6 70 831 600.

La vallée des gorges du Dadès

Dadès

La route longe l'oued et serpente entre les montagnes ocre, se réduisant parfois à un filet de goudron tant les gorges sont étroites. Adobe Stock

Au départ de Boumalne commence l'une des routes les plus grandioses du sud-est marocain. En filant plein nord, vous entrez dans les célèbres gorges du Dadès, à ne rater sous aucun prétexte ! La route longe l'oued (la rivière) et serpente entre les montagnes ocre, se réduisant parfois à un filet de goudron tant les gorges sont étroites. Avec une voiture classique, vous pouvez aller jusqu'à Msemrir, situé à 60 km. Admirez les vues plongeantes sur la route en lacets construite à flanc de falaise. Le mieux est de passer la nuit dans un hôtel de la vallée et de découvrir les environs à pied.

Notre conseil : Mohamed Aït Khouya, natif de la région, est un guide de randonnée indépendant qui propose plusieurs itinéraires : la gorge de Sidi Boubker, une balade facile de 3 heures ; la falaise de Tamlalte, appelée «vallée des doigts de singe» pour ses rochers aux formes évocatrices, un joli parcours de 4 heures dans des gorges très étroites. Comptez 40 €/jour. Tél./Whatsapp : + 212 650 714 185.

L'oasis de Tinghir

oasis de Tinghir

L'oasis de Tinghir est bâtie aux pieds des contreforts de l'Atlas. Adobe Stock

À 50 km à l'est de Boumalne, vous arrivez dans la petite ville de Tinghir, perchée à 1342 mètres. Bâtie aux pieds des contreforts de l'Atlas, elle est réputée pour sa vaste palmeraie. Allez-y le matin ou en fin d'après-midi pour découvrir la vie quotidienne des paysans qui s'occupent de leurs jardins. Comme à Skoura, c'est l'occasion d'en apprendre plus sur leur système d'irrigation. Faites un crochet par la mosquée Ikalalne, un ancien lieu de prière reconverti en musée. Tinghir est aussi réputé pour son ancien mellah (quartier), le village Aït El Haj, où vivait une importante communauté juive. De cette présence, la ville a notamment conservé l'art de confectionner des bijoux en argent. Dans le souk, vous trouverez de l'artisanat de qualité, des bijoux aux cuirs en passant par les tapis tissés par les femmes.

Pratique : vous pouvez parcourir la palmeraie à pied mais c'est un labyrinthe ! Prenez de bons repères ou faites-vous accompagner d'un guide.

Les gorges du Todgha

gorges du Todgha

Les gorges sont également un spot d'escalade très apprécié. Adobe Stock

Envie de vous rafraîchir dans un décor spectaculaire ? Ne manquez pas les gorges du Todgha ! Elles comptent parmi les plus belles de la région. De Tinghir, prenez la route vers le nord jusqu'à Aït Baha, à 15 km. Vous longez l'oued Todgha qui coule à longueur d'année entre les montagnes. Le goudron zigzague entre les immenses parois rocheuses. Au lever ou au coucher du soleil, la pierre ocre prend de superbes teintes orangées. L'entrée des gorges est très visitée et compte de nombreux hôtels. Le mieux est de continuer jusqu'au village de Tamtetoucht pour s'éloigner de la foule. Vous serez presque seul et pourrez croiser quelques bergers. Comptez 35 km et une heure de trajet. Les gorges sont aussi un spot d'escalade très apprécié. Des hôtels proposent du matériel et de la documentation sur les voies.

Notre conseil : le lieu est très fréquenté les week-ends pendant les mois les plus chauds. Pour être au calme, privilégiez le matin.

Les dunes de Merzouga

dunes de Merzouga

Les dunes de Merzouga sont les plus célèbres du Maroc. Adobe Stock

À 200 km de Tinghir, les dunes de Merzouga sont les plus célèbres du Maroc. Imaginez les vagues de sable caressant l'horizon, changeant de couleur avec la lumière. Vous êtes en plein dans la carte postale du Sahara ! L'erg Chebbi ne fait que 30 km de long sur dix de large, mais si vous n'avez jamais vu de dune, cela suffira à vous enchanter. Facilement accessible par le goudron, le site est devenu très touristique. De nombreuses agences proposent toutes sortes d'activités : balade en dromadaire, tour en quad, virée en 4x4, nuit en camp de luxe. Pour vous immerger (et vous éloigner de la foule), nous vous conseillons la randonnée chamelière de plusieurs jours avec nuits en bivouac.

Ali Oubassidi, patron de l'auberge Ksar Bicha, propose les excursions classiques, et quelques particularités : cours de pilotage de 4x4 dans les dunes, bains de sable chaud pour traiter les rhumatismes et observation de la faune locale. La vie des fennecs n'a aucun secret pour lui ! Tél./Whatsapp : + 212 666 506 481. Déconnexion assurée!

Les montagnes du Djebel Saghro

montagnes du Djebel Saghro

Culminant à 2712 m, le massif se compose de roches volcaniques qui lui donnent un aspect lunaire. Adobe Stock

Si le désert est souvent associé aux dunes, il peut aussi être de pierre ! Exemple avec le Djebel Saghro, un massif au climat aride situé entre la vallée du Dadès et la vallée du Drâa. Culminant à 2712 m, il se compose de roches volcaniques qui lui donnent un aspect lunaire. Vous évoluez au milieu de pitons rocheux, de canyons entaillés d'oueds et de reliefs aux formes fantasmagoriques. Cette région est le territoire des nomades berbères de la tribu des Aït Atta. Vous pouvez découvrir leur vie d'éleveurs de chèvres et de dromadaires dans ces espaces infinis.

Pour explorer cette région isolée, faites appel à un guide. Basé à Nkob, Fouad El Ouarzazi organise des circuits à pied ou en 4x4, de un à plusieurs jours. Au programme : cascades d'Akhbach, roches de Bab n'Ali, peintures et gravures rupestres de la vallée d'Aoudrez. Comptez 500 DH/personne (47 €) pour deux jours tout compris. Tél./Whatsapp : + 212 670 40 86 61. Email : sidiayoub2013@gmail.com.

Les dunes de l'erg Chegaga

dunes de l'erg Chegaga

L'erg Chegaga est aux portes du désert. Pour dormir, des camps fixes proposent des tentes confortables. Adobe Stock

À l'extrême sud de la vallée du Drâa se trouve l'autre grand champ de dunes de la région : l'erg Chegaga. Contrairement à Merzouga, celui-ci n'est accessible qu'à pied ou en 4x4. À partir de M'hamid, comptez 2 h de piste pour y arriver, à faire impérativement avec un guide connaissant le coin. N'oubliez pas que vous êtes aux portes du Sahara ! Pour dormir, des camps fixes proposent des tentes confortables. En revanche, pour mieux profiter du silence, nous vous conseillons le bivouac sous la tente. Vous pourrez vous isoler et avoir le coucher de soleil rien que pour vous. Un thé à la main, devant les dunes baignées de lumière dorée, vos efforts seront vite récompensés !

Notre conseil : pour vous accompagner, qui de mieux qu'un champion d'ultra-trail, parfaitement connaisseur de la région? Le Marocain Lahcen Ahansal, dix fois vainqueur du mythique Marathon des sables, s'est reconverti en guide et propose des circuits à pied ou en 4x4. Promis, il ne vous fera pas courir dans les dunes, sauf si vous le demandez ! Tél./Whatsapp : + 212 661 311 471. Mail : mdsahansal@hotmail.com.

Le 10/05/2021

Source web Par : lefigaro

Les tags en relation

 

Les articles en relation

La Rose À Parfum

La Rose À Parfum

Au Maroc, La rose à parfum est un produit de terroir labellisé en tant qu'Appellation d'Origine Protégée « Rose de Kelaât M'Gouna-Dadès ». E...