TSGJB BANNER

Maroc: la confédération nationale du tourisme fait pression pour rouvrir les frontières

Maroc: la confédération nationale du tourisme fait pression pour rouvrir les frontières

La confédération nationale du tourisme (CNT) au Maroc veut faire pression pour rouvrir les frontières afin de sauver la saison estivale.

Les professionnels du tourisme vont faire “pression sur la ministre du tourisme Nadia Fettah Alaoui sur le très sensible sujet de la réouverture des frontières nationales”, rapporte vendredi Africa Intelligence.

L’organisation, présidée par Abdellatif Kabbaj, PDG du Groupe Kenzi Hotels. S’apprête à commander un benchmark des principaux concurrents du Maroc : Espagne, Portugal, Grèce, Turquie, Egypte et Dubaï, croit savoir la publication.

La plupart de ces destinations s’apprêtent à rouvrir leurs frontières aux touristes, éventuellement munis de tests PCR ou de certificats de vaccination.

Selon Africa Intelligence, la CNT avait déjà financé une première étude comparative avec ces pays à la fin du premier confinement, mi-2020, portant sur les conditions d’entrée, les dates de réouverture, les précautions sanitaires dans les hôtels et restaurants, etc.

“Les hôteliers et tour-opérateurs marocains craignent que le Royaume, malgré la réussite de sa campagne de vaccination, ne décroche face à ses concurrents et rate le coche des vacances d’été de la clientèle européenne, entraînant une deuxième année blanche dont ils ne se remettraient pas”, souligne la publication.

Or, poursuit Africa Intelligence, l’état d’urgence sanitaire a été prolongé jusqu’au 10 juin au moins, et aucun calendrier de reprise des vols en provenance de pays émetteurs cruciaux, comme la France, n’a été fixé.

L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a bien lancé une campagne pour doper le tourisme national, mais celui-ci ne suffira pas à compenser le manque à gagner, rappelle la publication.

Hier, le Maroc a annoncé un assouplissement des mesures de restriction à partir de ce vendredi,  à la suite d’une baisse de cas de contamination.

Cet assouplissement “tient compte des conclusions du suivi quotidien et continu de la situation épidémiologique dans le royaume, surtout la baisse des cas de contamination au Covid-19”, souligne le communiqué du gouvernement.

Le couvre-feu nocturne, imposé depuis fin décembre et renforcé durant le mois de ramadan, sera en vigueur de 23H00 et 04H30 à partir d’aujourd’hui, contre de 20H00 à 6H00 auparavant.

Les commerces, restaurants et cafés vont pouvoir rester ouverts jusqu’à 23H00, contre 20H00 auparavant. Mais les fêtes, rassemblements, manifestations et funérailles demeurent interdites et les salles de cinéma restent fermées, selon la même source.

Cet allègement intervient alors que l’état d’urgence sanitaire, en vigueur depuis plus d’un an, a été prolongé il y a quelques jours jusqu’au 10 juin.

Par ailleurs, les liaisons aériennes, autorisées uniquement par dérogation, sont suspendues jusqu’au 10 juin avec une cinquantaine de pays.

L’épidémie est en net recul dans le Royaume où plus de 516.000 cas ont été officiellement enregistrés, dont 9.109 décès.

La campagne nationale de vaccination, lancée fin janvier, a permis à plus 7,2 millions de Marocains de recevoir la première dose du vaccin contre le Covid-19, et 4,7 millions d’entre eux ont reçu la seconde dose.

Plus de 1,5 million de personnes ont été interpellées entre juillet 2020 et avril 2021 pour violation de l’état d’urgence sanitaire, dont quelque 280.000 ont été déférées devant la justice, selon des données officielles.

Le 21/05/2021

Source web Par : atlas info

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Quel avenir pour les Agences de Voyage?

Quel avenir pour les Agences de Voyage?

Jeudi dernier, l’association des agences de voyages de Rabat a manifesté devant le Ministère du Tourisme contre le projet de loi 11-16, en phase ultime de v...