TSGJB BANNER

L’armée espagnole refuse l’entrée d’un avion en provenance d’Algérie et venu chercher Ghali

L’armée espagnole refuse l’entrée d’un avion en provenance d’Algérie et venu chercher Ghali

Un avion reliant l'Algérie à la ville de Logrono (nord), a fait demi-tour après que les contrôleurs aériens, sur instructions de l'armée espagnole, ont estimé qu'il n'avait pas l'autorisation d'entrer dans l'espace aérien espagnol, a annoncé mardi 1er juin l'autorité aérienne civile espagnole Enaire.

Selon Reuters, un porte-parole d’Enaire a déclaré que l’avion volait d’Alger vers la ville espagnole de Logroño, où se trouve actuellement Brahim Ghali.

L’avion voulait atterrir au petit aéroport domestique exploité par Aena, qui est contrôlée par l’Etat espagnol, ajoute la même source.

Les journaux El Confidencial et El Mundo ont apporté des précisions sur cette affaire au cours de l’après-midi.

L’avion, un Gulfstream G-IV, est entré dans l’espace aérien et a survolé la péninsule, avant d’être « expulsé ». Il avait selon les mêmes sources, décollé tôt ce mardi matin, pour rapatrier Brahim Ghali en Algérie, bien avant l’annonce de maintien en liberté par le juge.

Selon El Mundo, « l’avion algérien n’avait pas le plan de vol approprié pour entrer dans l’espace aérien espagnol ou pour atterrir dans un aéroport de la péninsule, vraisemblablement à Logroño, la ville où Ghali est hospitalisé. Le contrôle aérien militaire a averti l’entrée de l’avion et a demandé aux autorités civiles de procéder à l’expulsion ».

« La décision du juge Pedraz conditionnait l’atterrissage », ajoute El Mundo, « c’est pourquoi l’avion effectuait des rotations dans l’espace aérien espagnol », pour atterrir au plus vite et exfiltrer Ghali sans plus attendre.

Le 1 juin 2021

Source web Par : medias24

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Maroc-Espagne, et si le 1er juin…

Maroc-Espagne, et si le 1er juin…

La crise déclenchée entre l’Espagne et le Maroc par l’accueil clandestin du triste sire Brahim Ghali, chef des mercenaires séparatistes, dans un hôpital...

Déception espagnole

Déception espagnole

En accueillant Brahim Ghali, accessoirement chef des milices séparatistes sahraouis à la solde d’Alger, un criminel de guerre, recherché par la justice esp...