TSGJB BANNER

Made in Morocco… stay in Morocco

Made in Morocco… stay in Morocco

Imaginons un seul instant ce qui se passerait si TOUS les Marocains, surtout ceux habitués à séjourner à l’étranger, décidaient à l’unisson de passer leurs vacances de cet été 2021 au Maroc.

Parmi les activités qui ont le plus souffert de la pandémie mondiale, il y a évidemment le secteur touristique au sens strict, à savoir les hôtels, les transporteurs touristiques, les guides…Mais il y a également des pans entiers de l’économie reliés directement au tourisme et au voyage comme la restauration, les loisirs et attractions, l’artisanat, avec à la clé plusieurs millions de familles qui en vivent. Aujourd’hui, avec l’allégement progressif des mesures restrictives, un début de reprise se profile et se confirme. Et comme pour l’ensemble des secteurs affectés, les opérateurs du tourisme et ses activités satellites espèrent et attendent avec impatience un retour rapide à la normale, à la vie. Mais pour cela, les ménages marocains, qui sont leur première clientèle, devront être au rendez-vous, surtout ceux qui en ont les moyens et plus particulièrement ceux qui avaient pour habitude de traverser le Détroit de Gibraltar. Les circonstances spéciales de cet été 2021, pandémie et crise de voisinage entre autres, sont presque un appel à tous les Marocains pour rester profiter des destinations nationales très diversifiées et des endroits pittoresques de notre pays : Saidia, Marchica, Al Hoceima, Tétouan, Tanger, Asilah, Lixus, Mazagan, Oualidia, Essaouira, Agadir, Taghazout, Dakhla ou encore les montagnes du Rif et de l’Atlas avec des sites comme Chaouen, Ifrane, Azrou, Tazekka, le Mgoun, Beni Mellal, Khénifra, sans oublier, au-delà des montagnes , les espaces pré-désertiques fantastiques et les grandes vallées époustouflantes s’étendant de Figuig à Ouarzazate. Les grandes destinations touristiques mondiales tirent leur puissance d’abord de leur clientèle locale. La pandémie a été une occasion pour les Marocains de se découvrir des capacités insoupçonnées de résilience, de créativité mais aussi des talents, du génie, des potentiels et de la créativité. Ces révélations, au hasard d’une triste conjoncture sanitaire, sont aujourd’hui transformées en gisement de croissance économique à travers la montée en puissance du «made in Morocco» qui va permettre au Maroc, dans une première phase seulement, d’économiser 35 milliards de DH d’importations et d’exporter 50 milliards DH de plus. Qui l’aurait cru ? Pourquoi alors ne pas réitérer et perpétuer cet élan en adoptant cet été la devise «Stay in Morocco», valoriser nous-mêmes notre destination et générer les milliards de Dirhams de revenus pour l’économie et pour des millions de familles marocaines… ?

Le 12 Juin 2021

Source web Par : la vie eco

Les tags en relation

 

Les articles en relation

POUR DES SCENARII DURABLES POST-COVID

POUR DES SCENARII DURABLES POST-COVID

Certains auront voulu, ces dernières années réduire toutes idées de Prospectives, Projections, en de simples phobies philosophiques ! Ils refusaient en cela...

Plan Azur : retour sur un naufrage

Plan Azur : retour sur un naufrage

Quand une élite, bien intentionnée, on n’en doute point, pense qu’elle maîtrise le sésame magique du développement économique, elle commet en fait deu...

Communiqué du Cabinet Royal

Communiqué du Cabinet Royal

Rabat – Voici un communiqué du Cabinet Royal: “Dans le cadre de la Très Haute Sollicitude dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI – Que Dieu L’assiste ...