TSGJB BANNER

Le Maroc pris dans le jeu équilibriste allemand et américain

Le Maroc pris dans le jeu équilibriste allemand et américain

2 nouvelles antinomiques sont tombées dans les dernières 24 heures. La mauvaise concerne le marché US et l’autre amène nous vient d’Allemagne. Commençons par la moins bonne.

Les Centres de contrôle et de prévention des maladies des Etats-Unis, organe sanitaire qui fait également autorité en matière de voyages, vient de catégoriser le Maroc dans la case des pays à risque très élevé Covid-19. Cette décision à elle seule une recommandation capitale, généralement prise à la lettre par les touristes américains à éviter la destination dans leurs programmes de voyage. Ne manquait plus que ça ! Pourtant, le Maroc croyait fort en une renaissance des circuits destinés notamment aux touristes américains durant ce mois d’août. Y aura-t-il des annulations ? Fort probable mais on ne l’espère pas. Si, toutefois, une action de communication opportune et urgente est orchestrée directement sur ce marché, quitte à le faire, pourquoi PS, même par voie diplomatique, faisant état des efforts consentis par le Gouvernement en vaccination massive de la population, la forte adoption du label « welcome safely » dans les structures d’hébergement et le respect des restrictions sanitaires, plus avéré au Maroc que dans plusieurs destinations européennes, par exemple. Il faut frapper le fer tant qu’il est chaud, comme on dit !

Ce serait une grave erreur de rester les bras croisés. Le marché américain est très important pour le tourisme marocain et sur lequel misent, entre autres, les opérateurs à force de packages et contacts directs avec les TO US, confortés par des actions à répétition entamés par l’ONMT. Faut-il gâcher tous les efforts dépensés ? Souvenons-nous en : pas plus loin que vers fin mai 2021, quelques 72 pontes de la haute société américaine, venus à bord d’un Boeing 777 Crystal Sky, convaincus que la destination Maroc a de quoi attirer le jet set du pays de l’Oncle Sam, avec tout le corollaire d’hommes d’affaires, d’investisseurs et de stars. Un bon indice qui augurait des lendemains meilleurs sur cet immense marché à ne pas rater. Plus généralement, déjà ce marché est rémunérateur. Selon une étude réalisée par l’ONMT sur le marché nord-américain (Etats-Unis et Canada) publiée en 2018, la dépense moyenne par nuitée et par touriste nord-américain est de 828 DH contre 695 DH/nuit en moyenne pour un touriste étranger. En outre, 39,9% des touristes américains choisissent de séjourner dans les hôtels 5 étoiles. Ils viennent dans le cadre d’un circuit des villes impériales de 10 nuits (11jours) passant de Casablanca à Rabat puis Meknès, Fez, Erfoud, Merzouga, Ouarzazate, Marrakech et reprennent leur vol de la capitale économique. Une autre catégorie de touristes allemands y accède par voie maritime, mais dans une moindre mesure.

La bonne nouvelle est la remise sur circuit de la destination Maroc auprès des vendeurs de voyages allemands, en isolant notre pays des pays à risque. A la bonne heure, car le marché allemand qui occupe la troisième place derrière la France et l’Espagne, insistant sur le potentiel de croissance de ce marché, en particulier pour le tourisme balnéaire et culturel. Toutefois, ce marché se développe non seulement pour le tourisme balnéaire, mais aussi pour le tourisme culturel et que le Maroc est en train de devenir un produit diversifié pour les Allemands, sachant que la ville d’Agadir est la première porte d’entrée des voyageurs allemands, suivie par Marrakech et Nador donnant notamment accès à la station balnéaire de Saïdia.

Donc, deux poids deux mesures que le Maroc gagnerait, dans ce jeu d’équilibriste, à concilier coûte que coûte.

Parallèlement, toute décision importante de confinement, même avec des mesures spécifiques aux vaccinés et les libres déplacements, ne devrait perturber à grande échelle le développement touristique. Malheureusement, c’est le cas pour les marchés émetteurs prometteurs comme les USA qui marquent une certaine forme pour les circuits ce mois août. Espérons que les clients américains ne vont pas annuler les voyages vers le Maroc.

Au risque de nous répéter : Espérons-le !

Le 04 août 2021

Source web Par : premium travel news

Les tags en relation

 

Les articles en relation

#MAROC_REUNION_ONMT_CRT_FES_MEKNES:

#MAROC_REUNION_ONMT_CRT_FES_MEKNES:

Finalement, la réunion du Directeur général de l’ONMT et de ses équipes avec les professionnels représentés par le CRT Fez ainsi que des opérateurs de ...

ONMT : La relance par les régions

ONMT : La relance par les régions

L’ONMT poursuit sa stratégie pour amorcer la relance en organisant les Tourism Marketing Days régionales. La première édition s’est tenue hier, mercredi...

Jalal Imani, nouveau DG de la CNT

Jalal Imani, nouveau DG de la CNT

Un nouveau Directeur Général est pressenti à la CNT, après de longs mois de vacances après le départ de Abdellah Jmamou. Il s’agirait, vraisemblablement...