TSGJB BANNER

#AMDGJB : Akhanouch , 48 heures chrono !

#AMDGJB : Akhanouch , 48 heures chrono !

48 heures chrono après les résultats du scrutin 3D du 9 septembre, Sa Majesté chargeait Aziz Akhannouch de former le nouveau gouvernement. Au suivant..

La cause est entendue                                                              

Beaucoup n’ont même pas eu le temps d’analyser, à froid et à tête reposée surtout, les résultats de ces élections que la page était déjà tournée !

Le PJD n’a même pas eu le temps de digérer cette monumentale et cinglante gifle et de réaliser que désormais ils font partie du passé.

Entre l’annonce des résultats dans la nuit du mercredi à jeudi et la désignation d’Aziz Akhannouch vendredi en début de soirée, il n’y a eu aucune place au suspense et encore moins de temps pour faire des pronostics puisque la cause était entendue !

Le message du Roi est très clair : on avance, le pays n’attend pas !

Mince alors, j’allais dire les affaires n’attendent pas mais bon il n’y a aucun mal car le Maroc est notre affaire à nous tous !

Ainsi , le patron du RNI , nouveau chef de gouvernement désigné , n’aura certainement aucun mal à composer une confortable majorité .

Soit avec le PAM , le MP et l’UC ,voire même l’USFP.

Soit avec l’Istiqlal et un troisième parti.

Il est très peu probable que le PAM et l’Istiqlal rentrent ensemble au gouvernement, non seulement du fait du manque d’affinités politiques mais également car l’un des deux devra se résigner à faire l’opposition car vu le score incroyablement insignifiant du PJD, il n’y a plus grand monde pour exercer l’opposition.

Aziz Akhanouch a toutefois averti qu’il ne composerait qu’avec les partis qui accepteraient éventuellement de rentrer dans son programme.

Alors , maintenant que Aziz Akhanouch est le nouveau chef de gouvernement sera-t-il meilleur ou pire que tous ceux qu’on a eu durant le demi- siècle dernier : Ahmed Osman , Maati Bouabid , Karim Amrani , Azzedine Laraki ,Abdelatif Filali , Abderrahmane El Youssoufi , Abass El Fassi , Driss Jettou , Abdelilah Benkirane et puis le sortant Saad Eddine Elothmani !?

Tout dépendra de la volonté et de la capacité du nouveau chef du gouvernement à concrétiser ses promesses électorales et les fameuses cinquante mesures qui ont fait jaser et fait couler beaucoup d’encre .

En même temps , beaucoup d’observateurs avertis se demandent si le budget de l’Etat pourra garantir et absorber les 55 milliards de dirhams par an nécessaires à la mise en œuvre du programme du sieur Akhanouch !

Pour la nouvelle majorité toutefois, comme pour les nouveaux Conseils élus à l’échelle régionale , communale et législatif , les défis sont immenses et les attentes grandes pour la relance , la croissance , l’investissement , l’emploi mais également pour la mise en marche des modalités du Nouveau modèle de Développement .

Les yeux plus gros que le ventre !?

Alors , Akhanouch a t-il eu les yeux plus gros que le ventre !?

Les premiers mois du gouvernement Akhanouch nous diront s’il ne s’agissait que de promesses en l’air pour mobiliser et séduire les électeurs , et par la même occasion mettre le PJD hors d’état de nuire , ou si Aziz Akhanouch va aller jusqu bout en tenant tous ses engagements !?

Sinon , il n’est nullement à craindre que le nouveau chef de gouvernement succombe à l’usure du pouvoir , car le pouvoir il y est depuis quatorze ans déjà en tant que ministre de l’ Agriculture .

Mais , là où on va l’attendre au tournant ce sera fatalement les arbitrages qu’il sera amené à trancher entre les milieux d’affaires , les lobbies économiques et les affaires d’intérêt général sur lesquelles un gouvernement digne de ce nom doit veiller pour préserver la paix sociale .

Sinon , en France , en Espagne et aux Etats Unis , beaucoup de dirigeants ont estimé que le gouvernement Akhannouch allait faire rentrer le Maroc dans le troisième millénaire . Avec le PJD , ce n’était apparement pas le cas puisque le Maroc était plongé en plein moyen-âge avant que le patron du RNI ne vienne nous sauver !

A condition que le nouveau chef de gouvernement impose la méthode et les moyens pour gérer ce pays comme une véritable entreprise où tous les citoyens seront des actionnaires , sans inégalités et encore moins de disparités !

Dans tous les cas , ces élections auront constitué un véritable baptême de feu pour Aziz Akhanouch dans l’arène politique même s’il n’a pas postulé pour un siège au parlement , vu tout le mal qui s’est dit sur lui depuis qu’il a commencé à déranger .

Quant à nous , vous pouvez compter sur nous pour continuer à exercer notre rôle de quatrième pouvoir pour défendre le peuple des abus des gouvernants.

Hafid Fassi Fihri

L’ODJ

Le 12 septembre 2021

Source web Par : actu-maroc

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Responsabilités politiques

Responsabilités politiques

Il a fallu plus de trois semaines de désarroi dans l’opinion publique, d’attaques contre des entreprises pour que le chef de gouvernement vienne enfin deva...