Equipement, transport & logistique: La liste des projets envisagés en partenariat public-privé courant 2016

Equipement, transport & logistique: La liste des projets envisagés en partenariat public-privé courant 2016

Une quarantaine de projets, dont six prioritaires, ont été identifiés par le ministère de l’Equipement. Ils devront faire l’objet d’études de faisabilité, pour confirmer que le modèle PPP est le mieux indiqué, passage obligé avant approbation par le ministre des Finances.

Cette liste donne une idée sur les projets «susceptibles» d’être lancés en PPP. Etape suivante, exigée par la loi 86-12 sur les PPP: les soumettre à des études de faisabilité. Le but est de démontrer que le recours au contrat PPP est plus avantageux que les autres formes de réalisation du projet.

Les dossiers contenant ces rapports d’évaluation sont ensuite soumis à une commission interministérielle en charge des PPP, puis au ministre des Finances pour approbation. La décision du ministre intervient dans un délai compris entre deux et quatre mois.

Selon une source autorisée au ministère de l’Equipement, plusieurs appels d’offres pour la réalisation d’études de faisabilité sont lancés et certains ont déjà été adjugés.

-Il s’agit par exemple du projet relatif au nouvel aéroport de Marrakech, dont l’étude a été attribuée au cabinet Ernest&Young.

-Pour ce qui est du nouveau port de Kénitra: «La superstructure et les équipements sont susceptibles d'être lancés en PPP. Une étude de faisabilité sera lancée prochainement», souligne la même source. Et d’ajouter, «la partie relative aux travaux portuaires sera quant à elle assurée par l’Etat».

-En ce qui concerne l’autoroute continentale entre Rabat et Casablanca (60 km), «une offre spontanée a été déposée par un groupe», nous confie notre source. L’identité du «porteur de l’idée» ne nous a pas été dévoilée.

Notons que la loi sur les PPP permet à un opérateur privé de saisir l’Etat, en lui soumettant un dossier complet comportant des idées innovantes sur le plan technique, économique ou financier. L’offre spontanée ne doit pas porter sur un projet antérieurement présenté, en cours d’étude, d’élaboration ou d’exécution au Maroc, précise la loi.

Parmi les autres projets jugés «prioritaires» par le ministère, il y a trois chantiers autoroutiers, dont les études de faisabilité ne sont pas encore réalisées:

- Taounate - Agadir – Guelmim ( tronçon de 75 km).

-  Marrakech - Beni Mellal (180 km)

- Guercif - Nador (124 km).

Ci-dessous, la liste des autres projets publics privés, envisagés au titre de l’année 2016.

Autoroutes

•       Marrakech - Safi (120km)

•       Béni Mellal - bipôle Fès / Mèknes

•       Tanger - Tétouan (30 km)

•       Bipôle Fès / Mèknes et bipôle Tanger /Tétouan (190 km)

•       Tanger – Tétouan

•       Oujda – frontières algériennes

•       Continentale de Fnideq

Route

• Entretien des routes et des œuvres d’art

• Tunnel de Tichka sur l’axe Marrakech - Ouarzazate

Secteur ferroviaire

•       La ligne Tanger – Melloussa – Tétouan (42 km)

•       La ligne Khouribga-Béni Mellal (90 km)

•       RER de Casablanca et autres grandes villes

•       La ligne à grande vitesse Casablanca-Marrakech-Agadir et Casablanca-Fès-Oujda (TGV)

•       Ligne Safi – nouveau port de Safi

•       Pôle d’entretien des équipements

Ports

•       La 2e tranche du nouveau port de Safi,

•       Le port énergétique de Jorf Lasfar,

•       Le port atlantique de Dakhla,

•       6 ports de plaisance sur la Méditerranée,

•       Les travaux d’extension et d’entretien des ports.

•       les Chantiers navals à Casablanca et Kénitra

•       La station de chargement au port d’Agadir.

•       Les quais de croisière aux ports de Casablanca et d'Agadir

Secteur aéroportuaire

•  L’aéroport de fret de Tit Mellil

•  L’aéroport de l’aviation d’affaires de Benslimane

•  L’aéroport de fret de Casablanca

•  Un nouveau terminal à l’aéroport Mohammed V

•  Le terminal dédié à l’aviation d’affaires à l’aéroport Mohammed V

•  Des terminaux pour voyageurs dans d’autres aéroports

Logistique

•  Développement de zones logistiques dans tout le royaume, par la concession des opérations d’équipement et de gestion des plateformes logistiques

Transport routier

•  Laboratoire d’essais et d’homologation des véhicules

•  Laboratoire d’essais et d’homologation des camions frigorifiques

• Gestion déléguée des centres d’immatriculation

• Gestion et exploitation des gares routières de voyageurs

• Formation dans les métiers du transport

• Généralisation du chrono tachygraphe numérique

Le 17 Février 2016
SOURCE WEB Par L’économiste

 

Les tags en relation

 

Les articles en relation

Qatar Airways dans le capital de RAM ?

Qatar Airways dans le capital de RAM ?

La compagnie aérienne Qatar Airways envisagerait d’entrer dans le capital de Royal Air Maroc. La compagnie, qui négocie actuellement l’acquisition de 49% ...

Démenti de Royal Air Maroc

Démenti de Royal Air Maroc

A la suite de la diffusion d’informations parues récemment dans la presse sur un classement des compagnies aériennes en matière d’indemnisation des clien...